Ligue des Champions : Harry Kane délivre Tottenham, l’Inter accroche le FC Barcelone

La quatrième journée de Ligue des Champions se poursuivait ce soir. L’Atlético de Madrid en a profité pour se venger contre le Borussia Dortmund (2-0). Longtemps malmené, Tottenham a été sauvé par Harry Kane contre le PSV Eindhoven (2-1). Enfin, l’Internazionale a obtenu un match nul face au FC Barcelone (1-1).
Outrageusement dominé au match aller par le Borussia Dortmund (4-0), l’Atlético de Madrid devait une revanche à ses supporters. Motivés, les hommes de Diego Simeone se mettaient rapidement dans le sens de la marche et Angel Correa obligeait Roman Bürki à se détendre (5e). L’Argentin servait ensuite Nikola Kalinic qui frappait dans la surface (13e). Dortmund avait ensuite une belle opportunité en contre, mais Marco Reus loupait son geste (17e). Dominateur, l’Atlético de Madrid poussait les Marsupiaux dans leurs retranchements. Finalement, Saul Niguez lançait Filipe Luis sur la gauche qui lui remisait au point de penalty. Le milieu espagnol frappait du gauche et Manuel Akanji détournait légèrement dans ses filets (1-0, 33e). L’Atlético continuait de dominer son sujet et rentrait logiquement en tête aux vestiaires. Néanmoins, José Maria Gimenez devait laisser sa place à Francisco Montero suite à une blessure. À l’heure de jeu, Angel Correa plaçait le ballon entre les jambes de Roman Bürki, mais ce dernier déviait légèrement en corner (61e). En contre, Thomas Partey distillait un amour de ballon pour Antoine Griezmann qui doublait la mise (2-0, 80e). L’Atlético s’impose 2-0 et prend sa revanche.

Lors de la précédente journée, Tottenham et le PSV Eindhoven avaient partagé les points aux Pays-Bas. Un résultat qui n’arrangeait personne et laissait les deux équipes à cinq longueurs de l’Internazionale deuxième. Ce match retour s’annonçait déjà décisif pour l’avenir européen des deux équipes. L’entame était immédiatement maîtrisée par le PSV Eindhoven qui ouvrait le score sur corner. Luuk De Jong s’élevait plus haut que tout le monde et plaçait sa tête (1-0, 2e). Surpris, Tottenham répondait par l’intermédiaire d’Harry Kane (9e et 21e) et Lucas Moura donner le tournis aux défenseurs néerlandais (22e). Excellent ce soir, Jeroen Zoet se chargeait d’écœurer les attaquants des Spurs (28e et 36e). Solidaire, l’arrière garde du PSV Eindhoven parvenait à conserver le score. Une échéance longtemps retardée jusqu’à une frappe d’Harry Kane qui remettait les deux équipes à égalité (1-1, 78e). Le buteur anglais s’offrait même un doublé pour donner la victoire à son équipe (2-1, 89e). Longtemps malmené, Tottenham reste en vie dans cette compétition.

Le FC Barcelone a buté sur Samir Handanovic
Match au sommet dans le groupe B, le duel entre l’Internazionale et le FC Barcelone s’annonçait explosif. La rencontre débutait sous les meilleurs auspices et Ousmane Dembélé mettait à contribution Samir Handanovic (2e). Homme fort du FC Barcelone lors des dernières semaines, Luis Suarez mettait le bleu de chauffe. Profitant d’une mauvaise relance de Samir Handanovic, Ivan Rakitic servait ce dernier qui frappait juste au-dessus de la barre transversale (12e). El Pistolero faisait étal de sa technique et frôlait le poteau gauche suite à un subtil lob (22e). Milan Skriniar passait ensuite tout proche de marquer contre son camp (30e) et Luis Suarez manquait le cadre (31e). Malmené, l’Internazionale s’en remettait en Samir Handanovic qui enchaînait les arrêts (37e et 42e). Le portier slovène s’illustrait et s’imposait comme le héros de la soirée. Au retour des vestiaires, il dégoûtait Philippe Coutinho (53e et 63e), Luis Suarez (60e) ou encore Ousmane Dembélé (67e). Finalement, il s’inclinait sur une frappe de Malcom (1-0, 83e). L’Internazionale était néanmoins toujours en vie et Mauro Icardi remettait les deux équipes à égalité (1-1, 87e). Le FC Barcelone n’est pas encore qualifié et l’Internazionale obtient un point précieux.

Dans le groupe D, le leader Porto recevait le Lokomotiv Moscou qui était à la recherche de son tout premier point. Voulant prendre une véritable option pour la qualification, le club de Sérgio Conceição ne perdait pas de temps. Après deux minutes de jeu, Hector Herrera ouvrait le score pour les Portugais (1-0, 2e). Les Russes essayaient de réagir et Alexeï Miranchuk frappait légèrement sur la gauche (21e). Son frère, Anton Miranchuk se présentait ensuite devant Iker Casillas et manquait la lucarne droite du FC Porto. Le Lokomotiv avait laissé passer sa chance et Moussa Marega faisait parler sa vitesse avant d’ajuster Marinato Guilherme (2-0, 42e). Jefferson Farfan redonnait espoir aux siens de la tête (2-1, 59e), mais Jesus Corona douchait les espoirs russes (3-1, 67e). Otavio enfonçait même le clou (4-1, 90e+3). Le FC Porto s’impose 4-1 et a presque composté son billet pour les 1/8e de finale. Le Lokomotiv Moscou est éliminé.

Enfin, Schalke 04 jouait face à Galatasaray. Les Allemands tentaient de tenir à distance leurs rivaux et les premières minutes se déroulaient idéalement. Profitant d’une sortie ratée de Fernando Muslera, Guido Burgstaller se chargeait de marquer dans le but vide (1-0, 4e). La bande de Domenico Tedesco était galvanisée et Amine Harit se retrouvait seul au but, mais sa frappe était totalement ratée (21e). Galatasaray aurait pu égaliser, mais Garry Rodrigues perdait son face à face contre Alexander Nübel (27e). Juste avant la pause, Sebastian Rudy touchait le poteau pour les Allemands (39e). Finalement, ils étaient récompensés au retour des vestiaires avec un but de Mark Uth (2-0, 57e). Schalke 04 maintenait son avantage et s’imposait (2-0). Les Knappen prennent une option pour la qualification.

Les matches de la soirée :
Groupe A :

– Atlético de Madrid 2-0 Borussia Dortmund : Saul Niguez (33e) et Antoine Griezmann (80e) pour l’Atlético de Madrid

Groupe B :

– Tottenham 2-1 PSV Eindhoven : Harry Kane (78e et 89e) pour Tottenham ; Luuk De Jong (2e) pour le PSV Eindhoven

– Internazionale 1-1 FC Barcelone : Mauro Icardi (87e) pour l’Internazionale ; Malcom (83e) pour le FC Barcelone

Groupe D :

– Schalke 04 2-0 Galatasaray : Guido Burgstaller (4e) et Mark Uth (57e) pour Schalke 04

– FC Porto 4-1 Lokomotiv Moscou : Hector Herrera (2e), Moussa Marega (42e), Jesus Corona (67e) et Otavio (90e +3) pour le FC Porto ; Jefferson Farfan (59e) pour le Lokomotiv

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok