Ligue des Champions : la presse européenne se moque du PSG

Ce jeudi matin, la presse européenne, notamment en Espagne, se régale de la nouvelle contre-performance du Paris Saint-Germain en Ligue des Champions. Petit tour d’horizon.
Ce mercredi soir, l’improbable s’est réalisé. Le Paris Saint-Germain, victorieux à Old Trafford sur le score de deux buts à zéro, s’est incliné face à Manchester United au Parc des Princes sur le score de trois buts à un. Par conséquent, les Parisiens sont à nouveau éliminés de la Ligue des Champions au stade des huitièmes de finale, pour la troisième année consécutive. Forcément, la presse européenne ne passe pas à côté de cette nouvelle.

C’est en Espagne que le PSG prend le plus cher. « ¡¡¡El PSG, à la rue !!! », peut-on lire en Une du site de Sport, en référence au fameux « Al carrer », prononcé après la remontada face au Barça. « Avec cet échec européen, le PSG poursuit sa malédiction en huitièmes de finale, un tour qui n’a pas pu être surmonté au cours des trois dernières saisons », poursuit de son côté Mundo Deportivo. As est dans le même thème : « Manchester United a réalisé ce qui semblait à première vue être irréalisable et même improbable, comme cela s’était passé il y a deux ans contre le Barca, avec ce spectaculaire retour au Camp Nou ; comme si c’était la confirmation d’un traumatisme chronique qui semble s’être imprégné de leurs huitièmes de finale de la Ligue des champions », tout comme Marca : « PSG : l’échec d’un projet de 1 149 millions d’euros pour régner sur l’Europe ».

« départ du film d’horreur »
En Italie, on revient aussi sur la contre-performance parisienne même si on a d’yeux que pour Gianluigi Buffon. « Un autre cauchemar pour le Psg. Après le 6-1 refait à Barcelone en mars 2017, les Parisiens vivent une autre nuit d’oubli et sortent au second tour en s’inclinant 3-1 à domicile contre Manchester United », grave dans le marbre la Gazzetta dello Sport. Le Corriere dello Sport va encore plus loin : « départ du film d’horreur pour l’équipe parisienne qui après deux minutes est directement menée : erreur grave d’un Kehrer en grande difficulté, qui, pressé par Rashford passe vers le centre, mais Lukaku est bien placé, bat en vitesse Thiago Silva , dribble Buffon et glisse la balle dans le filet ».

Enfin, on est plus soft en Allemagne et, évidemment, on parle beaucoup de Thomas Tuchel de l’autre côté du Rhin ainsi que de l’arbitrage vidéo. « Drame dans le temps additionnel, la VAR accorde un penalty et jette Tuchel de la C1 », peut-on observer chez Bild. Après la remontada contre le FC Barcelone (4-0 ; 1-6) voici deux années, le Paris Saint-Germain fait à nouveau la Une de la presse européenne et pas forcément pour les bonnes raisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.