Ligue des Champions : les Catalans ne fanfaronnent pas face à l’OL

Après le fiasco du Paris Saint-Germain, la France du football aura désormais les regards rivés sur Barcelone où l’Olympique Lyonnais tentera de décrocher son billet pour les quarts de finale de la Ligue des Champions face à l’ogre blaugrana. Et si les Culés sont clairement donnés favoris, le club et les observateurs catalans ne font pas dans l’optimisme exagéré.
Une semaine après le nouveau traumatisme subi par le Paris Saint-Germain en Ligue des Champions, l’Olympique Lyonnais tentera lui aussi de redorer le blason tricolore sur la scène européenne, après la belle prestation du Stade Rennais face à Arsenal (3-1) en huitième de finale aller de la Ligue Europa. Les Gones auront toutefois la tâche compliquée mercredi soir sur la pelouse du Camp Nou face au Barça (match commenté en direct sur notre site).

Car s’ils ont réussi à tenir le 0-0 au Groupama Stadium à l’aller, les hommes de Bruno Genesio savent que le Barça réserve souvent un châtiment à ses adversaires lorsqu’il doit défendre sa peau dans son antre. Cependant, malgré leur statut de favoris, les Catalans sont loin de fanfaronner. D’une part parce qu’ils savent sans doute qu’un but inscrit par l’OL coûtera deux fois plus cher. Et ensuite parce que la bande d’Ernesto Valverde a vu ce qui était arrivé quelques jours auparavant au Real Madrid et au PSG, deux formations annoncées comme étant les grandissimes favorites dans leurs confrontations avec l’Ajax Amsterdam et Manchester United.

Les remontadas subies par le Real et le PSG ont marqué le Barça
« Nous n’avons pas besoin de motiver les joueurs et les supporters pour le match contre Lyon de la semaine prochaine. Nous savons tous ce qui est en jeu et la semaine dernière, contre le Real Madrid, nous n’avions pas besoin de motivation particulière. Il y a d’autres matches dont les gens pensent qu’ils sont plus faciles et puis, une fois sur le terrain, on voit la difficulté et on encaisse un but. Nous avons un match fondamental mercredi, son importance n’échappe à personne pour plusieurs raisons : l’identité de l’adversaire, la nature de la compétition… Et nous avons vu ce qui était arrivé dans les autres confrontations en huitièmes », a d’ailleurs confié Ernesto Valverde, l’entraîneur barcelonais, en conférence de presse ce week-end. Une méfiance que l’on peut lire également dans les quotidiens pro Barça. A commencer par Sport, bien au courant de la volonté des Gones à réussir l’exploit au Camp Nou.

« Si Jean-Michel Aulas décide qu’il faut y croire, tous ceux faisant partie de l’OL acquiescent de la tête. (…) Ses désirs sont des ordres pour un club tournant autour de sa personne et de la Ligue des Champions. Un objectif partagé par tous, ce qui permet de comprendre l’échec contre Strasbourg alors qu’ils menaient 2-0 (2-2). Tous pensent au Camp Nou et Aulas a demandé à ses supporters de suivre son équipe à Barcelone pour vivre une soirée qu’il prévoit historique. Ce qui est sûr, c’est que si l’OL prend l’avantage (au tableau d’affichage), les Blaugranas seront obligés de marquer au moins deux buts pour se qualifier. Valverde a du pain sur la planche pour étudier tous les scenarii possibles, mais ce qui est certain, c’est que le plus important c’est la victoire, et ne penser qu’à ça dès les premières minutes et ne pas se laisser surprendre ».

L’absence probable de Marcelo ne passe pas inaperçue en Catalogne
Un désir de voir la bande de Lionel Messi ne pas prendre le match à la légère et marquer rapidement également illustré par deux autres points évoqués dans les quotidiens catalans. Premièrement, l’absence probable du défenseur brésilien Marcelo Guedes est considérée comme « un très gros problème » pour la défense lyonnaise. Marcelo y est décrit comme un élément-clé de la charnière rhodanienne. « L’OL perd une de ses pièces essentielles au pire moment », écrit Sport. Et pour Mundo Deportivo, c’est « Marçal qui sera la solution pour faire face au problème Marcelo ». Si l’on se fie au ressenti barcelonais, il y a donc des chances pour que le Lyonnais qui sera amené à remplacer Marcelo soit l’un des joueurs visés par les Blaugranas.

Mais si Marcelo est incertain côté lyonnais, le Barça se préoccupe de son côté d’Ousmane Dembélé. Blessé lui aussi, le Français n’a pas été écarté par Valverde qui attendra jusqu’à mercredi matin pour prendre une décision. Et si un forfait de l’ancien Rennais serait une mauvaise nouvelle, pas de pessimisme pour autant chez les médias catalans. MD estime par exemple que l’absence de Dembélé serait une formidable occasion pour Philippe Coutinho de se remettre en selle. Dans le dur depuis de nombreux mois, le Brésilien n’a plus marqué en Ligue des Champions depuis le mois d’octobre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.