« L’invalidation de l’année académique des 4 UFR de l’UGB est un mal nécessaire », selon le SG de la SAES

Malick Fall, le Secrétaire général du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) soutient la décision de l’Assemblée de l’Université de Gaston Berger de Saint-Louis de déclarer invalide l’année académique dans quatre Unités de formation et de recherche (Ufr). Selon lui, cette mesure est un «mal nécessaire» pour sauver cette université.

Les grèves récurrentes  n’ont pas trop laissé le choix aux autorités de l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis. C’est ce qu’a déclaré le Secrétaire général du Saes qui se prononçait sur la décision de l’Assemblée de l’Université d’invalider l’année académique pour quatre Ufr.

«Je pense que c’est un mal qui est nécessaire parce qu’on était arrivé à une situation où c’était extrêmement difficile de se sortir de cette situation parce que nous avions presque deux années qui étaient des années chevauchantes. Et s’il fallait également prendre des étudiants pour l’année académique 2018-2019, cela nous ferait donc 3 années chevauchantes », explique-t-il sur la Rfm.

Le syndicaliste d’informer que 3 conditions ont été prises en compte avant la prise de cette décision : que le vœu des Ufr qui ne désirent pas prendre de nouveaux étudiants soit respecté, que les étudiants ne soient pas lésés et enfin que l’Université «puisse retomber sur ses pieds en octobre 2018».

senegaldirect avec PRESSAFRIK

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok