La Lisca et DP World unissent leur force contre le cancer du col de l’utérus

Eriger une barrière contre le cancer du col de l’utérus est le vœu de la Lisca qui a enregistré l’adhésion à ce projet de DP World Dakar. En effet, cette entreprise, en plus de financer la formation des sages-femmes pour dépister ce cancer qui présente un véritable danger pour les femmes, a mis à la disposition du district sanitaire de Rufisque un appareil de cryothérapie.

Pour accompagner la campagne nationale de dépistage du cancer du col de l’utérus lancé par la Ligue sénégalaise contre le cancer (Lisca), DP World a mis à la disposition du district sanitaire de Rufisque, ce matin, un appareil de cryothérapie afin de traiter les lésions précancéreuses. 

Cette cérémonie qui s’est déroulée dans ladite ville a permis au directeur général de DP World Dakar, Alassane Diop, d’exprimer la détermination de sa société à participer à la lutte contre ce fléau.

«Cet accompagnement entre dans le cadre de notre politique de développement durable. Dans la santé, il se trouve qu’il y a un mal qui ravage nos populations, un mal pernicieux pour lequel, grâce à l’engagement de la Lisca, à sa capacité de persuasion, qui nous a amenés à investir dans ce secteur et à participer à la formation du personnel chargé de combattre le col de l’utérus et l’utilisation d’un appareil de cryothérapie que nous avons mis à leur disposition, après en avoir fait autant à Saint-Louis et Louga », a-t-il déclaré en présence du Dr Fatma Guénoune, présidente de la Lisca. 

Cette dernière qui a salué ce geste a fait savoir qu’il arrivait à un moment où près de 875 cas de cancer du col de l’utérus sont diagnostiqués chaque année au Sénégal. Ce chiffre est d’autant plus alarmant que, relève Dr Guénoune, «malheureusement ces cas nous arrivent à des stades très tardives dans 75% des cas où on ne peut faire que les accompagner».

L’appareil de cryothérapie d’une valeur de 2,5 millions de francs Cfa, participera, selon Pr Mamadou Diop, directeur de l’Institut du cancer, à lutter plus efficacement contre cette maladie.

Ce don fait suite à la formation des sages-femmes à l’inspection visuelle IVA/IVL et au traitement par la cryothérapie, suivie d’un dépistage du cancer du col de l’utérus et du sein des femmes du département de Rufisque.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok