Liverpool : le roc Virgil van Dijk s’est effrité

Attendu au tournant en raison de son nouveau statut de meilleur joueur de Premier League, Virgil van Dijk a vécu une soirée au Camp Nou durant laquelle il n’est pas exempt de tout reproche.

Sur le papier, Liverpool a sans doute dit adieu à ses chances de qualification pour la grande finale de la Ligue des Champions après sa lourde défaite d’hier soir au Camp Nou face au FC Barcelone (3-0). Pourtant, les Reds peuvent avoir des regrets, tant ils ont eu l’occasion d’inscrire plus d’un but aux Blaugranas. Mais hier, un homme avait décidé que les Culés devaient l’emporter : Lionel Messi. Interrogé sur RMC Sport, Jürgen Klopp n’en voulait donc pas spécialement à ses joueurs.

« On a fait une très bonne performance, ça a été un très beau match, magnifique. On leur a posé beaucoup de problèmes, 3-0 ça semble insurmontable. (…) Le résultat c’est 3-0, on n’a pas marqué, mais la performance est très bonne, on a joué un très bon match de football. »Cependant, un Red était très attendu sur la pelouse catalane : Virgil van Dijk. Fraîchement élu meilleur joueur de Premier League par le syndicat des joueurs, le Batave, qui est également le défenseur le plus cher de l’histoire (84,5 M€), se frottait pour la première fois à la bande de Lionel Messi.

Un marquage trop lâche

Un examen de passage dont il se souviendra. Histoire de mettre la pression avant de se mesurer à Messi, une statistique XXL concernant van Dijk tournait en boucle : l’ancien pensionnaire de Southampton n’a plus été dribblé en Premier League depuis plus d’un an. Hier, l’image de roc impassable en a pris un coup. Van Dijk n’a certes pas été humilié par la Pulga ou l’un de ses partenaires comme ont pu l’être Jérôme Boateng ou Vincent Kompany, mais le Hollandais est clairement impliqué sur deux des trois buts encaissés par Liverpool. « Virgil van Dijk et ses apprentis défaits par le maître Lionel Messi à la dure école du Camp Nou », titre d’ailleurs le Telegraph du jour.

Absent sur le second ballon repris victorieusement par Lionel Messi sur le deuxième but catalan, van Dijk a surtout étonné tout son monde en lâchant complètement le marquage de Luis Suarez sur l’ouverture du score barcelonaise. Consultant pour beIN Sports, Arsène Wenger a d’ailleurs été très surpris. « Quand vous regardez le but, c’est une occasion, un but. Mais c’est très intéressant parce que van Dijk est là pour couvrir, mais il aurait dû marquer Luis Suarez. De la part d’un défenseur central de cette qualité, c’est étonnant. Il l’a laissé partir. Dès le départ, sa position n’est pas mauvaise, mais il refuse d’y aller ». Sale soirée…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.