Locales 2019: plus convoitée de toutes les communes, la capitale Dakar promet un choc au sein du pouvoir

Plus convoitée de toutes les communes, la capitale sénégalaise Dakar promet un choc des ambitions au sein du pouvoiraux élections locales prévues le 1er décembre 2019. 

Le premier responsable de la coalition au pouvoir, à avoir déclaré publiquement son ambition de briguer la mairie de Dakar c’est Moustapha Cissé Lo. Hier vendredi en conférence de presse, il a réitéré cette volonté avec ou sans le soutien de la coalition présidentielle. 

« Je suis candidat, je veux être maire de Dakar. Soit mon camp me parraine, soit je pars briguer la mairie sous la bannière d’une autre coalition. Je ne me rangerai pas derrière Amadou Ba, ministre des Affaires étrangères, ni Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé », a précisé Cissé Lo. 

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale affirme que sa position n’est pas négociable. « Que cela soit clair dans la tête de tout monde », a lancé Moustapha Cissé Lo, connu pour son franc-parler. 

Même s’il n’a pas ouvertement déclaré sa candidature, l’actuel ministre des Affaires étrangères, Amadou Ba, y travaille, d’après « L’Obs ». Dans son fief aux Parcelles assainies, où pèse beaucoup, l’ex-argentier de l’Etat multiplie ses sorties pour gagner la sympathie et la confiance des électeurs. 

A Yoff, fief du ministre de la Santé, les partisans de Diouf Sarr se préparent à renouveler le mandat de leur mairie, avant de le porter à la maire de la ville de Dakar. « Nous sommes prêts à mener le combat. Nous estimons avoir l’homme qui a le profil pour briguer, au nom de la majorité présidentielle, la maire de Dakar », confié un proche du ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.