L’OM et Monaco plombent l’indice UEFA de la France !

Cette semaine, les clubs français ont retrouvé des couleurs sur la scène européenne avec trois victoires et un match nul. Mais une fois encore, l’AS Monaco et l’OM n’ont pas tenu leur rang et ont plombé littéralement l’indice UEFA de la France…
Ces derniers jours, les supporters français ont retrouvé le sourire sur la scène européenne. Mardi, c’est Lyon qui lançait cette semaine de Coupe d’Europe en réalisant un match nul (2-2) aussi frustrant qu’intéressant face à l’un des grands favoris de la Ligue des Champions, Manchester City. Mercredi, le PSG lançait enfin sa saison de LdC en s’imposant à l’arraché (2-1) face au finaliste de la dernière édition, Liverpool. Un bilan de C1, une fois de plus, entachée par la nouvelle défaite de l’AS Monaco, certes face à un gros calibre, l’Atlético de Madrid (2-0). Avec quatre défaites et un seul résultat nul, le club de la Principauté n’a pas vraiment aidé l’indice UEFA de la France.

Et que dire de l’OM… Le dernier finaliste de la Ligue Europa est méconnaissable et a encore livré une prestation catastrophique à Francfort (0-4), qui plus est face à un membre de l’adversaire direct de la France à l’indice UEFA, à savoir l’Allemagne. Avec seulement un piteux match nul ramené de Chypre durant cette campagne, le club phocéen plombe lui aussi l’indice tricolore, qui n’en avait pas besoin. Fort heureusement, deux belles surprises sont venues égayer la soirée de jeudi soir de Ligue Europa. Les Girondins de Bordeaux ont glané leur première victoire en phase de poules face au Slavia Prague (2-0) et conservent ainsi leurs chances de qualification. Idem pour Rennes qui a réussi à l’emporter (1-0) loin de ses bases à Jablonec en République Tchèque grâce à Clément Grenier. Le club breton jouera sa qualification pour les 1/16es de finale dans deux semaines face à Astana.

La situation est grave mais pas encore désespérée pour la France
Le bilan n’est donc pas vraiment glorieux, mais une qualification de l’OL et du PSG en Ligue des Champions apporterait de précieux points de bonus à la France… qui en aurait bien besoin pour renflouer son compteur de points à l’indice. En effet, l’Espagne (3 qualifiés), l’Allemagne (3 qualifiés), l’Angleterre (2 qualifiés), l’Italie (2 qualifiés) et même le Portugal (1 qualifié) ont déjà récupéré les bonus liés à leur qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Il faut savoir que l’UEFA accorde en point l’équivalent de 2 victoires et un match nul pour chaque qualifié en 1/8e de finale. D’où l’impressionnant écart qui s’est creusé entre la France (7e) et la plupart des nations placées devant elle. Il s’agirait d’une bonne nouvelle dans ce marasme européen tricolore puisque l’Allemagne, principal adversaire de la France compte désormais plus de 5 points d’avance sur la France (11.642 pour l’Allemagne contre 6.416 pour la France).

Classement des nations au coefficient UEFA pour la saison 2018/19 (entre parenthèses, le nombre de clubs restants en compétition et le nombre de clubs qualifiés cette saison pour les compétitions européennes) arrêté au 30/11/18 :

– 1. Espagne 12.285 (7/7)

– 2. Allemagne 11.642 (7/7)

– 3. Angleterre 10.214 (6/7)

– 4. Italie 9.928 (6/7)

– 5. Portugal 7.300 (3/5)

– 6. Ecosse 6.750 (2/4)

– 7. France 6.416 (6/6)

– 7. Russie 6.416 (5/6)

– 9. Pays-Bas 6.400 (2/5)

– 10. Belgique 6.200 (4/5)

Classement des nations au coefficient UEFA sur les cinq dernières saisons (entre 2014 et 2019) :

– 1. Espagne 96.283

– 2. Angleterre 73.034

– 3. Italie 72.011

– 4. Allemagne 68.355

– 5. France 54.331

– 6. Russie 49.382

– 7. Portugal 44.632

– 8. Belgique 38.300

– 9. Ukraine 37.900

– 10. Turquie 33.800

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok