L’Uruguay colle une fessée à l’Équateur pour son entrée dans la Copa America

Après le Brésil et l’Argentine, c’était au tour d’un autre des grands favoris de cette Copa América, qui se déroule dans le pays de Neymar, de rentrer en lice : l’Uruguay. Pour ce match, Luis Suarez et Edinson Cavani étaient bien évidemment titulaires et ce qu’on peut dire c’est que, pour leur premier match dans cette compétition continentale, les Uruguayens n’ont pas vraiment fait dans le détail puisqu’ils se sont imposés facilement sur le score de quatre buts à zéro.

Il convient de regarder les statistiques d’après match pour se rendre compte de l’évidence : la Celeste a dominé cette confrontation de la tête des épaules. 61 % de possession de balle, 16 tirs au but pendant que les Équatoriens, eux, n’ont frappé que deux petites fois tout en cadrant une seule. Dès la troisième minute, une main d’Arturo Mina, dans la surface de réparation, aurait pu être sifflée et aurait donné donc l’occasion à Luis Suarez et à ses coéquipiers d’ouvrir le score, mais l’arbitre de la rencontre décidait qu’il n’y avait pas penalty.

Suarez et Cavani à la fête
Ce n’était que partie remise puisque le premier but arriva juste après. Sur un long ballon, Luis Suarez remportait son duel puis s’en allait sur l’aile droite avant de centrer. À la réception, Lodeiro contrôlait en l’air, jonglait quelque peu en éliminant des adversaires avant de croiser sa reprise (1-0, 6e). Cinq minutes plus tard, un but était refusé à l’attaquant du FC Barcelone pour un hors jeu après vérification auprès de la VAR (11e). Pour l’Équateur, cela allait de mal en pis puisque Jose Quinteros était exclu pour un coup de coude dans le visage du premier buteur de la rencontre lors d’un duel aérien, toujours après vérification de la VAR (21e).

Edinson Cavani (27e, 32e) et Nicolas Lodeiro (28e) ne parvenaient pas à alourdir la marque. Mais tout vient à point à qui sait attendre. Sur un corner botté de la droite vers la gauche, Lodeiro remettait sur le côté de la surface, Diego Godin remisait au point de penalty pour qu’El Matador puisse inscrire une superbe bicyclette (2-0, 33e). Dans la foulée, Nahitan Nandez tentait sa chance, mais il trouvait un bon Alexander Dominguez sur sa route (35e). Juste avant la pause, nouvelle combinaison sur corner. Lodeiro bottait le coup de pied de coin, mais cette fois de la gauche vers la droite, Caceres déviait le cuir et Luis Suarez, qui traînait par là, propulsait le cuir de l’extérieur du pied dans le but (3-0, 44e). En deuxième période, le scénario était identique, Edinson Cavani se voyait refuser un but pour hors-jeu (48e). Mais c’est finalement un Équatorien qui allait marquer le dernier but. Sur un centre de Cavani, le ballon revenait fort vers le point de penalty et, du genou, Arturo Mina ne laissait aucune chance à son gardien (4-0, 78e). Luis Suarez aurait pu s’offrir un doublé (85e, 86e), mais El Pistolero n’y arrivait pas. Avec cette victoire probante, l’Uruguay frappe fort d’entrée.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok