Lutte contre la Cybercriminalité : les positions divergentes sur le Net de Macky Sall opposant et Macky Sall Président

Le ministre des Forces armées, celui de l’Intérieur et celui des Postes et Télécommunications seront à l’Assemblée nationale, demain, pour défendre le projet de loi sur la Cybercriminalité.

Celui-ci, s’il passe, selon SourceA, risque de réduire à néant la neutralité du Net, tout en donnant à l’Autorité de régulation des postes et des télécommunications (Artp) et aux opérateurs de téléphonie la possibilité de bloquer, ralentir, filtrer, imposer ou encore surveiller l’accès à WhatsApp et les autres applications en ligne.

Le canard de Castors/Bouguiba relève ainsi les positions divergentes sur le Net de Macky Sall opposant et Macky Sall Président. Il replonge, à cet effet, ses lecteurs dans la posture de Macky Sall, qui, à la veille de la Présidentielle de 2012, disait au sujet du Net : «il faut que le futur Président de la République, quel qu’il soit, se dise qu’il y a une vigie populaire, une vigie citoyenne qui est là, qui va observer les faits et gestes du nouveau Pouvoir, c’est ce que j’appelais la magie du clic, à travers les réseaux sociaux qui fera face à la toute-puissance du fric et du flic. Donc, quel que soit le Président, il ne peut plus se permettre de faire ce qu’il veut ; les majorités aussi, ne peuvent plus se permettre de faire ce qu’elles veulent».

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok