Lutte : Pourquoi les promoteurs fuient l’Arène nationale

Inaugurée en grandes pompes le 22 juillet 2018 par Macky Sall et Xi Jinping, l’Arène nationale n’a toujours pas accueilli une grande affiche. Mieux, elle fait réfléchir les promoteurs de lutte, à deux fois, avant d’y organiser des combats.

Selon Walf Quotidien, cette situation déplorable a deux raisons : sa faible capacité d’accueil (22.000 places contre 60.000 pour le stade Léopold Sédar Senghor) et le coût très exorbitant du cahier des charges (1 million de Fcfa).

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok