Macky Sall met en garde Ousmane Sonko et sa garde rapprochée…sans les nommer

La scène du policier dégainant son arme devant le véhicule du leader du Pastef Ousmane Sonko avant d’être défié et bousculé par les gardes du corps de ce dernier, vendredi dernier, est sans grand doute celle à laquelle le chef de l’Etat a fait allusion ce mercredi en Conseil des ministres, en évoquant « la récurrence des actes de défiance contre les forces de l’ordre ».

« Le Président de la République est revenu sur l’impératif du respect des institutions et de la préservation des édifices publics, en signalant la récurrence des actes de défiance contre les forces de défense et de sécurité mais également les comportements répréhensibles contre les bâtiments et édifices publics », lit-on dans le document officiel émanant du Secrétariat du gouvernement, qui ajoute que « le Chef de l’Etat a ainsi exhorté nos compatriotes à entretenir des postures civiques et républicaines ».

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok