Macron zappe Dakar en novembre et se rattrape en février

Emmanuel Macron ne prendra pas part au Forum de Dakar pour la paix et la sécurité en Afrique, qui aura lieu les 13 et 14 novembre prochain. Il devrait être représenté par ses ministres des Affaires étrangères et des Armées, respectivement, Jean-Yves Le Drian et Florence Parly.

C’est la conséquence du report de son voyage au Burkina Faso initialement prévu mi-novembre. Le Président français devait rallier la capitale sénégalaise depuis Ouaga pour une visite-éclair.

“Il a été jugé préférable de le décaler en raison d’un agenda national chargé”, a confié “une source élyséenne” à Jeune Afrique, qui donne l’information dans son numéro sorti ce lundi.

Le Sénégal, ce sera pour l’année prochaine. “En guise de rattrapage, Emmanuel Macron se rendra à Dakar en février 2018 pour prendre part à la conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation”, rapporte JA.

Un “rattrapage” qui semble convenir à un collaborateur de Macky Sall interrogé par l’hebdomadaire panafricain. “Il n’y a pas de problème, assure ce dernier. Nous préférons qu’il vienne quelques jours plutôt qu’en coup de vent, comme cela se profilait.”

Selon son nouveau plan de vol pour l’Afrique, tracé dans JA, Macron se rendra finalement au Burkina Faso le 27 novembre. Au programme : un discours sur l’Afrique à l’université de Ouaga, une rencontre avec des membres de la société civile, une audience avec son homologue burkinabé, Roch Kaboré, et l’inauguration de la centrale solaire de Zagtouli.

Le 29 novembre, le chef de l’État français est attendu à Abidjan pour prendre part au sommet UA-UE qu’accueillera la Côte d’Ivoire.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok