Magal des Thiantacounes : Sokhna Aïda défie Serigne Saliou Thioune

Ngabou et Dianatou Mahwa, ce sont désormais deux fiefs des Thiantacounes qui ont fêté le Magal dans la division. Sokhna Aïda qui conteste le choix de Serigne Saliou Thoune comme guide de leur communauté a choisi sa voie, suivie de nombreux talibés qui ont immolé de nombreuses bêtes. A Dianatou Mahwa, ça sonnait plus creux que d’habitude.

C’était le premier Magal post-Béthio. Pour la première fois dans l’histoire des Thian­tacounes, les talibés de Cheikh Béthio ont célébré le 18 Safar dans la division. Ils étaient déchirés entre Ngabou, fief de Sokhna Aïda Diallo, et Dianatou Mahwa où a élu domicile Serigne Saliou Thioune, intronisé guide des Thiantacounes par le khalife général des Mourides. Alors qu’un troisième groupe a décidé de rester non-aligné en fêtant le Magal dans les rues de Touba. Comme n’importe quel disciple. Ce rendez-vous était épié après le décès du fondateur des Thiantacounes qui avait provoqué des divisions. Mais la fracture est béante. Souleymane Ndia­ye a rallié Ngabou pour fêter le 18 Safar aux côtés de Sokhna Aïda Diallo Thioune qui a étalé toute sa puissance hier : «La dernière volonté du Cheikh était de se faire succéder par son épouse.» Alors que les jeunes rencontrés à Dianatou Mahwa ont préféré respecter le droit musulman : «Jamais dans l’histoire de l’islam une femme n’a succédé à son époux ou à son père. Pas question d’être le talibé d’une femme», tonne l’un d’entre eux. Ce jeune Thiantacoune, résidant au quartier Touba 28 à l’occasion de la 125ème édition du grand Magal de Touba, est rongé par l’amertume : «Nous ne sommes pas un gâteau à partager. Personne ne pourra remplacer Serigne Cheikh Béthio Thioune dans nos cœurs. Désormais, j’ai la conviction que j’ai perdu mon marabout.» Dianatou est toujours figé dans le deuil même si l’ombre de leur guide plane au-dessus de leur festivité. «Le Cheikh ne mérite pas cette guerre de positions entre son épouse et son fils. D’autant plus que ce jour était le plus important de tous pour le Cheikh», regrette-t-il.

Sokhna Aïda Diallo : «Cheikh Béthio m’a choisie…»
A Ngabou et à Dianatou Mahwa, des petits-déjeuners intitulés «royales» ont été distribués pour perpétrer cet héritage du Cheikh qui servait des victuailles à ses ouailles et à aux marabouts durant tout l’évènement durant lequel il a montré sa superpuissance. Dans son discours, le fils aîné de Cheikh Béthio a invité les talibés «à prier pour le repos éternel de leur regretté guide religieux après avoir rendu hommage aux épouses de mon défunt père que sont Sokhna Aïcha, Mame Kane et Sokhna Mbossé». Alors que les autres femmes du Cheikh se sont rangées derrière Sokhna Aïda Diallo qui entend rester guide des Thiantacounes «parce que Cheikh Béthio m’avait choisie pour diriger son khalifat». «D’ici à l’année prochaine, tout le monde sera convaincu que le Cheikh m’a choisie. Je ne mentirai pour rien au monde. Ce que Cheikh Béthio Thioune a fait pour moi est visible et incontestable», lâche-t-elle, d’un ton rassuré. Vous n’avez jamais vu des coépouses qui se comportent de la sorte. «Nous sommes une et indivisible», a dit Sokhna Aïda, renforcée par la présence de certaines coépouses comme Sokhna Bator et Sokhna Adja Saliou. C’est une «complicité» créée par le défunt mari Cheikh Béthio Thioune. «De son vivant, Cheikh Béthio Thioune m’avait confiée Sokhna Bator et Sokhna Adja Saliou. Et depuis, elles gardent ce lien sacré qui nous unit. Ceux qui disent que ce sont mes coépouses n’ont rien compris. Jusqu’au moment où nous parlons, elles me donnent du adiya (donation). Et à l’occasion de ce Magal, Sokhna Adja m’a donné la somme de 550 millions F Cfa (Sic) et Bator 480 millions F Cfa (Sic) en guise de adiya. Elles n’ont jamais accepté que je leur donne quelque chose, ne serait-ce que pour les préparatifs du Magal.» Sokhna Adja appuie Sokhna Aïda en lui jurant fidélité : «Je suis et je serai avec toi. Je ferai tout ce que tu me demandes. Tu es mon guide et tu le resteras.» Clap de fin !
le quotidien

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.