.

.

.

.

.

Malick Daf : « J’ai toujours cru à la disqualification de la Guinée »

Malick Daf, l’entraîneur de l’équipe du Sénégal des moins de 17 ans, dit avoir toujours cru à la disqualification de la Guinée qui selon lui « a faussé » la CAN en « faisant jouer des éléments avec une double identité ».

« Nous attendions le verdict de la Confédération africaine de football avec sérénité même si nous aurions aimé que ça arrive plus tôt en pleine compétition », a indiqué le technicien sénégalais, interpellé sur la question.

« Des règles ont été édictées et il faut tout simplement les respecter, à défaut, on est sanctionné », a ajouté le technicien qui s’est réjoui de l’issue « de cette affaire qui n’avait que trop duré ».

« Comme tous les Sénégalais, je suis content de cette qualification à la coupe du monde et c’est mérité », a-t-il insisté.

L’équipe des U17 n’a pas gagné un seul match sur le terrain concédant deux nuls sur le terrain après avoir fait de brillantes éliminatoires.

« Nous avons fait de superbes éliminatoires et des tournois de haut niveau mais paradoxalement, l’équipe est passée à côté de son sujet au moment le plus important », a dit Daff.

« C’est une jeune équipe, en apprentissage, nous ne devons pas leur en vouloir », a-t-il ajouté.

Le Conseil disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF), dans sa réunion du 12 mai, a demandé la disqualification de l’équipe cadette de la Guinée, son remplacement par le Sénégal à la Coupe du monde des moins de 17 ans et son exclusion des deux prochaines éditions de la CAN U17 entre autres décisions.

La Fédération guinéenne de football a interjeté appel de la décision de la CAF.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok