Manchester United : la catastrophe industrielle Alexis Sanchez

Victime d’une blessure au ligament du genou, Alexis Sanchez voit sa saison d’ores et déjà se terminer avec Manchester United. S’il devrait être remis sur pied pour la Copa America cet été, ce nouveau coup d’arrêt frustre encore un peu plus son club où il n’a jamais réussi à s’intégrer, malgré des moyens démentiels mis à sa disposition.
Manchester United doit faire face à une terrible vague de blessures à l’heure d’affronter le PSG en 8e de finale retour de Ligue des Champions (mercredi à 21h, à suivre en direct sur notre site). Parmi les joueurs forfaits, on retrouve notamment Alexis Sanchez. Les mauvaises langues diront qu’il sera plus utile chez lui à instagramer ses chiens que sur la pelouse du Parc des Princes. La plaisanterie prête à sourire car il est difficile de donner tort aux détracteurs du Chilien. Depuis son arrivée à Manchester United, Alexis Sanchez n’est que l’ombre de lui-même. Et ce n’est pas prêt de s’arranger.

Sa saison en club est terminée. Ou presque. Touché au genou contre Southampton, il est sorti après la pause. Son entraîneur craignait le pire. Ce sera un moindre mal. Manchester United n’a pas encore communiqué sur le sujet mais d’après le kiné de la sélection chilienne, le joueur sera absent environ deux mois, ne renvoyant les terrains qu’au début du mois de mai dans le meilleur des cas. « Nous avons communiqué avec Alexis Sánchez, il a eu ses examens. Il ne rencontrera aucun problème pour jouer à la Copa América car il lui faudra six à huit semaines de repos. Le ligament médial est une blessure gênante mais pas si complexe », a rassuré Pedro Oñate dans les colonnes d’El Mercurio.

Saison terminée avec Manchester United
Probablement rétabli pour la compétition sud-américaine (14 juin au 7 juillet), Alexis Sanchez arrivera au Brésil complètement hors de forme. Dans le meilleur des cas, il aura un à deux matches de championnat dans les jambes et devra surtout compter sur la préparation avec le Chili pour être au niveau physique. Double vainqueur en titre, la Roja compte beaucoup sur le meilleur buteur de son histoire (41 buts) et homme le plus capé (124 sélections). Pas sûr que ce scénario de préparation physique expresse convienne aux dirigeants de Manchester United. Ces derniers attendent toujours un retour sur investissement depuis le transfert du joueur en janvier 2018.

Recruté à Arsenal à six mois de la fin de son contrat pour 35 M€, Alexis Sanchez a réussi à obtenir le plus gros salaire chez les Red Devils. Il émarge à 500 000 € par semaine, soit 24 M€ par an. Une somme énorme alors que ce ne sont pas les stars qui manquent dans le vestiaire, ni les gros salaires. Costaud pour négocier son contrat (qui court tout de même jusqu’en 2022, le joueur aura alors 33 ans), le numéro 7 l’est beaucoup moins lorsqu’il s’agit de performer sur le terrain et de se faire une place dans le vestiaire. Il y a déjà l’analyse statistique de l’homme qui ne parle toujours pas anglais. 5 buts et 4 passes décisives en 40 matches depuis son arrivée à Old Trafford, un bilan famélique pour un joueur de ce standing. Certains se sont même amusés à calculer son ratio but/coût.

Une intégration ratée, un niveau insuffisant malgré le plus gros salaire d’Angleterre
Alors qu’il avait obtenu la confiance de José Mourinho en début de saison, le Chilien a vite été confronté à la réalité : une méforme qui dure depuis trop longtemps et des blessures. Trois rien que sur les six premiers mois de la saison. Après le départ du Portugais, Solskjaer a d’abord attendu le retour du joueur de l’infirmerie avant de l’aligner. Finalement, l’attaquant jouera parce que Martial, Rashford ou encore Lingard seront tour à tour blessés. « C’est à eux (les joueurs) de faire la différence lorsqu’ils ont une opportunité. C’est le jeu pour les footballeurs de haut niveau, c’est à eux de jouer » avait prévenu le technicien norvégien fin décembre. Mais une fois encore, l’ancien du Barça ou de l’Udinese a déçu et le spectre d’une grosse erreur de recrutement se rapproche. Le retour face au PSG aurait pu être l’occasion de rebondir. Tant pis pour lui et les supporters mancuniens qui ont commencé à perdre patience. Et si un départ se profilait cet été ?

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok