Mauvaise annonce pour celles qui se rasent les parties intimes !

Quelques théories sociologiques indiquent que le rasage des poils pubiens a des tendances culturelles déclenchées par certains acteurs et actrices sans poils ou même une tentative d’hygiène mal orientée

Le rasage du pubis est originaire de l’Egypte antique et de la Grèce, alors que les prostituées devaient se raser pour des raisons d’hygiène et comme un signe clair de leur profession. Bien que le rasage du corps féminin ait été établi comme norme entre 1915 et 1945,

l’épilation du pubis ne deviendra à la mode qu’à la fin des années 1980.

Cependant, une nouvelle étude montre que 60% des femmes avaient, au moins, une complication causée par l’épilation du pubis, notamment l’abrasion épidermique (coupures invisibles sur la peau) et les poils incarnés.

Il a également été démontré que le rasage causait une grave irritation de la peau, des infections et, selon une étude plus ancienne, augmentait la propagation et la transmission des IST.

Quelles sont les vraies raisons pour lesquelles vous ne devez pas complétement enlever les poils pubiens ?

Les poils pubiens aident à contrôler la température de votre corps :

Les poils contribuent à réguler la température corporelle, mais comment exactement? Il existe une glande graisseuse sur chaque follicule pileux qui libère des huiles sur les poils qui, à son tour, permet aux huiles de monter à la surface de la peau. Lorsque cette huile s’évapore, elle refroidit la peau à cause de sa chaleur latente.Vous n’y avez peut-être pas pensé, mais vous transpirez entre les jambes comme vous transpirez partout ailleurs. Si vous avez des poils pubiens, vous avez une protection naturelle entre votre pantalon et vos parties génitales afin de pouvoir respirer davantage et transpirer moins.

Les poils pubiens vous protègent réellement :

Les poils pubiens vous protègent contre les maladies et les problèmes de peau, Ils créent une barrière pour éviter que les bactéries ou les virus extérieurs provoquent des infections ou des maladies.

Les poils préviennent également l’irritation de la zone génitale pendant les rapports s3xuels, ils évitent rougeurs et gêne qui sont provoqués par le frottement.
Sachez que le psoriasis ou l’eczéma peuvent s’aggraver à cause de l’épilation. Si vous souffrez de ces troubles de la peau,

le mieux est de consulter un médecin pour savoir quelles sont les meilleures méthodes pour enlever les poils.

 

santeplusmag

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok