Mbour: les masseuses voleuses condamnées à 2 ans, » Tous les massages sont terminés par la finition manuelle qui consiste à masser le p*n*s du client jusqu’à éj*c*lation… »

Le tribunal de Mbour a vidé, vendredi, l’affaire des quatre (4) masseuses prévenues de vol, pr¤stitution et proxénétisme.
Dans son délibéré, le juge a condamné Marième Togola, Ndèye Ndiaye Togola et Marième Sow alias ‘’Maréna’’ à 2 ans dont 1 mois ferme pour les faits de vol. Et les a relaxées pour les autres chefs d’accusations.
Quant à la quatrième prévenue, Rokhaya Togola, le tribunal l’a relaxée, rapporte le quotidien « Enquête ».
Pour rappel, ces jeunes femmes avaient été attraites à la barre pour vol de 3 000 euros, soit 1 950 000 F Cfa au détriment d’un étranger de passage dans leur salon de massage. La victime se serait rendue compte du vol au moment de payer la séance de massage dont il venait de bénéficier.

leral

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.