Me Augustin Senghor demande au public de « taire les divergences et les critiques »

Le président de la Fédération sénégalaise de football (Fsf) appelle à l’union des cœurs pour une qualification à la Coupe du monde 2018. Selon Me Me Augustin Senghor, le public doit « taire les divergences et les critiques » et tirer dans le même sens.

Les deux résultats nuls enregistrés contre le Burkina Faso (0-0 et 2-2) ont donné lieu à des critiques acerbes contre le sélectionneur national, Aliou Cissé et certains de ses joueurs. En plus, la publication de la liste des 26 sélectionnés, la semaine dernière avec notamment la convocation de l’ancien attaquant des Bleuets, Mbaye Niang, a rallumé le feu des critiques alors que le Sénégal doit jouer un match important contre le Cap Vert, le 7 octobre prochain à Praia.

 « Nous avons notre destin en mains avec ces trois matchs à jouer et l’équipe nationale a besoin de sentir notre soutien, notre solidarité pour que nous puissions atteindre cet objectif tant souhaité par notre pays« , a dit le président de la Fsf en marge de la finale du tournoi de l’Ufoa des Nations 2017, ce dimanche à Cape Coast (Ghana).

« Nous devons pouvoir taire les critiques vis-à-vis du coach, des joueurs et les porter vers la victoire puisqu’en réussissant ces trois matchs, nous serons assurés d’aller en coupe du monde », a-t-il dit. « S’ils sentent notre soutien, ces garçons ont le potentiel, le talent et la volonté d’aller nous chercher la qualification à la Coupe du monde en allant faire un très bon résultat lors de leur prochaine sortie », a souligné le président de la Fédération de football sur Aps.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok