Meïssa Babou: « avec 1400 milliards F CFA, le risque de surendettement est inquiétant »…

Après plus de 1400 milliards F Cfa obtenu à la dernière Euro-bonds, Meissa Babou, professeur à la faculté des Sciences économiques et de Gestion de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, demande « où va la dette? ».

« C’est vraiment très inquiétant. En vérité le Sénégal est très endetté » a-t-il indiqué, « même le Fmi et la Banque mondiale l’ont reconnu. On parle de dette gérable avec un taux de croissance important« .

Cependant, « il existe une certaine nébuleuse dans l’information financière de l’Etat. Aucun spécialiste, ne peut, aujourd’hui donner le taux réel de l’endettement. Ce qui est constant, c’est que Sénégal est à un niveau d’endettement très élevé » a-t-il souligné.

Sur le front social, cette dette est visible avec « 87 milliards de francs Cfa » dus aux enseignants et « 16 milliards de francs Cfa » dus aux écoles privées, confirme L’enquête.

Ce risque de surendettement, selon M. Babou est « palpable et très inquiétant« .

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok