Meissa Babou Économiste : « Que le Gouvernement arrête de nous dire, « taisez-vous’. On va continuer de parler et d’exiger la clarté par rapport à ces contrats signés ».

Cette polémique, qui va, au-delà, du gisement de fer de la Falémé, date de 2012, quand on a attribué le premier puits de pétrole, dit-on, à Aliou Sall, Malheureusement, « chaque fois que si les gens en parlent, si ce n’est pas le président de la République qui réagit, c’est le Premier ministre » qui monte au créneau.
Et qu’est-ce qu’ils nous disent ? « Taisez-vous, il ne faut pas en parler vous n’en savez absolument rien ». Et comme menace, le tribunal est brandi quand on les accuse…Parce que tout simplement, argue-t-il, « tous ceux qui parlent connaissent ces dossiers »

« Que le Gouvernement arrête de nous dire, « taisez-vous’. On va continuer de parler et d’exiger la clarté par rapport à ces contrats signés ».

Pour arrêter la polémique, le président Macky Sall doit éclaircir d’abord le Code minier qui n’est pas du tout clair et d’expliquer à l’Assemblée nationale les tenants et aboutissants de ces contrats miniers.

« Nous devons faire très attention. Les ressources engrangées par ces secteurs sont tellement importantes que ça attire tout le monde. Pour que le Sénégalais soit tranquille, ce qu’il gagne dans ces ressources, on devrait anticiper pour mettre tout ça sur le Net. Rien n’est clair… »

« Ce qui me désole, c’est que, à quelques mois de la Présidentielle, le président Macky Sall ne devait signer rien du tout. Mais, s’il prend la responsabilité de signer un contrat, à mon avis, ce n’est pas bien pensé ».

Pr Meissa Babou Économiste

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok