Mercato : le président de Naples prévient le PSG

Alors qu’Allan et Lorenzo Insigne sont annoncés dans le viseur du PSG, Aurelio de Laurentiis se dit prêt à discuter, mais…
Quoi qu’il se passe avec Adrien Rabiot (le directeur sportif Leonardo tenterait de le convaincre de prolonger alors que son contrat arrive à son terme dans trois jours), le Paris Saint-Germain devrait recruter au moins un milieu de terrain cet été, pour rétablir un équilibre d’effectif que l’arrivée de Leandro Paredes en janvier n’a pas résorbé. Plusieurs noms sont sur la table, dont celui d’Allan, que le club de la capitale a croisé en Ligue des Champions la saison passée.
Le PSG ne devra pas attendre le dernier moment pour Allan
Selon Il Mattino mercredi, le PSG aurait transmis une offre de 50 millions d’euros, repoussée par Naples qui en demanderait entre 70 et 80 pour libérer son joueur. Les dirigeants parisiens vont-ils surenchérir ? Le président du club italien Aurelio de Laurentiis a prévenu qu’il était prêt à négocier, mais il a fixé une date butoir après laquelle il refermera les portes. « Si les propositions arrivent dans un contexte de mercato qui me permet de prendre des mesures à temps, elles peuvent être prises en considération. Mais si, au contraire, il est question de conclure pendant les dix derniers jours du mercato, ça ne pourra pas se faire », a-t-il averti auprès de Sky Italia. Cela vaut aussi pour l’ailier Lorenzo Insigne, également annoncé sur les tablettes parisiennes dernièremen

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok