Mesdames, voici 5 remèdes naturels pour éliminer les pertes blanches

Bien que l’appareil génital de la femme soit autonettoyant, des traitements pour venir à bout de certaines mycoses s’avèrent utiles. C’est le cas des pertes blanches qui, si elles sont malodorantes pourraient faire penser à une infection vaginale.

Voici quelques moyens naturels pour s’en sortir :

Bains de siège contre les pertes blanches

Préparez-en un avec l’une ou l’autre des plantes suivantes : feuilles de plantain, sauge entière, lavande, romarin, achillée millefeuille. L’Achillée millefeuille est particulièrement recommandée, comme pour tous les problèmes gynécologiques d’ailleurs.

Assurez-vous que la température de l’eau soit égale à celle du corps ou un peu plus élevée. Utilisez entre 150 et 300 ml d’eau dans laquelle vous ferez infuser 1 poignée ou 2 de la plante choisie. Filtrez bien. Prenez ces bains de siège aussi souvent que possible en alternant avec l’un des remèdes suivants :

1-L’infusion de cannelle

L’infusion de cannelle est également efficace pour cette affection : infusez 10 à 15 g d’écorce de cannelle par litre d’eau, prenez 3 tasses par jour.

2-L’huile de noix de coco

Elle peut s’avérer aussi efficace pour traiter les mycoses génitales et autre démangeaison de la vulve.

Appliquer la substance sur la partie concernée, mais avant cela nettoyer les parties intimes ainsi que les mains. Induire l’intérieur du vagin et la vulve. Elle a une odeur agréable et ne gêne aucunement même durant les rapports s3xuels.

3-L’infusion de persil plat

Faites infuser dans 1 litre d’eau 1 bouquet de persil à feuilles plates. En boire une tasse avant chaque repas.

4-L’extrait de feuille d’olivier

Il a de nombreuses propriétés qui permettent de soigner la mycose vaginale. C’est aussi un excellent produit pour restaurer un bon équilibre du système immunitaire.

5- 1 gousse d’ail par jour

Avalez 1 gousse d’ail chaque matin après votre petit-déjeuner.

N’hésitez pas à consulter votre gynécologue dès que les pertes blanches commencent à sentir mauvais, à devenir jaunâtre ou brunâtre ou qu’elles sont accompagnées de démangeaisons. C’est le signe de la mycose vaginale qui doit être traitée le plus tôt possible.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok