Meurtre de Mariama Sagna : les aveux du 2e suspect arrêté à Tamba

Mariama Sagna, militante de Pastef et âgée d’une trentaine d’années, a été violée et étranglée dans sa chambre, le 6 octobre dernier, à 21 heures aux Parcelles assainies de Keur Massar, unité 4, après un meeting organisé par son parti. L’un des charretiers, mis en cause, Ousseynou Diop, a été mis aux arrêts ainsi que Fatou Bintou Thiam, mère du second suspect, et Khadim Guèye son ami.
Un autre charretier, Saliou Boye, était en fuite. « Ce dernier, recherché depuis le jour des faits, était en fuite pour tenter de sortir du territoire national. Les investigations menées par les unités de Gendarmerie ont permis de le localiser à Tambacounda où il a été finalement appréhendé ce lundi 15 octobre 2018 à 17 heures au quartier Plateau au garage de Kothiary », note la gendarmerie nationale

Une fouille-perquisition a permis aux gendarmes de mettre la main sur deux (02) sacs de voyage remplis de vêtements et un téléphone portable de marque TECNO que le mis en cause a présenté comme appartenant à la victime Mariama Sagna.
Lors de son interrogatoire, il a avoué être coauteur du meurtre mais nie avoir participé au viol.
Transféré à Dakar, il va incessamment rejoindre les autres mis en cause en prison.

IGFM

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok