Mme Maïmouna Gueye Fall : « Il faut parler des problèmes de l’heure… »

La présidente des femmes de l’Afp est pour un dialogue national sincère. « Il faut parler des problèmes de l’heure. Les opposants doivent venir parler de leurs préoccupations », a-t-elle déclaré.

Pour Mme Maïmouna Gueye Fall, « le président de la République a appelé au dialogue depuis longtemps, mais ce sont les autres qui étaient un peu frileux ». Aussi se réjouit-elle qu’une partie de de l’opposition veuille dialoguer.

La camarade de parti du président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, estime que « ceux qui ne sont pas venus, vont sûrement le regretter. Il faudrait qu’ils fassent un effort pour s’asseoir autour d’une table avec le pouvoir.

Maïmouna Gueye Fall se prononçait en marge de la conférence annuelle du mouvement Sopey Khalifa Ababacar Sy, sur le thème « Kolëré » (la reconnaissance).


commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok