Mondial 2018 : Aliou Cisse: « Il va falloir cravacher » face au Cap-Vert

La course à la qualification au Mondial 2018 reprend ce weekend avec des matchs décisifs en zone Afrique. Ce samedi le Sénégal, troisième du groupe D, se déplace à Praia pour affronter le Cap-Vert.

C’est la dernière ligne droite pour les Lions de la Teranga. Le succès est la seule alternative pour s’assurer d’une suite favorable. Dans cette poule, les quatre formations sont encore en lice pour décrocher le précieux sésame. D’autant que le match Afrique du Sud – Sénégal est à rejouer (8 ou 9 novembre).

« Avant de parler du match contre l’Afrique du Sud, pour lequel nous aurons le temps de penser, je crois qu’il y a d’abord l’étape de Praia qu’il faut négocier face à l’équipe cap-verdienne. Aujourd’hui, notre énergie, notre pensée, notre savoir, nous devons les mettre pour ce match », a déclaré Aliou Cissé dans des propos relayés par l’APS.

Face à une équipe des Requins bleus requinqués par une deuxième place dans le groupe, à égalité de points avec le Burkina Faso, actuel leader, les Lions seront en mission périlleuse au Cap-Vert samedi prochain.

« Ils (les Cap-Verdiens) ont toute leur chance comme nous, comme le Burkina Faso et l’Afrique du Sud, de pouvoir aller en Russie», a-t-il fait remarquer, ajoutant que la poule du Sénégal est indécise et qu’« il va falloir cravacher, se battre ».

« Je vois des joueurs prêts à aller au combat et à réaliser cet exploit qui est d’aller une deuxième fois à la Coupe du monde », a rassuré l’ancien capitaine de l’équipe nationale du Sénégal des années 2000.

Le Sénégal a dorénavant son destin en mains pour la qualification au Mondial 2018 avec la reprogrammation du match contre l’Afrique du Sud.

commentaires
Loading...