Magal

Mort de Fallou Sène : la Cojer rappelle à Wade « ses morts » et traite Idy de Satan

La Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) a attendu le limogeage samedi du recteur de l’Ugb et du Directeur du Crous par le président de la République pour réagir à la mort de l’étudiant Mohamed Fallou Sène.

Les jeunes du parti au pouvoir ont cru bon de rappeler aux Sénégalais (qui n’ont jamais dit qu’ils avaient oublié) les nombreux drames survenus sous le magistère du Président Abdoulaye Wade. Comme pour minimiser la tragédie survenue mardi à Saint-Louis et dire c’est rien par rapport à ce qui s’est passé sous le régime précédent.
« Nous, Jeunesses Républicaines, déplorons jusqu’à la dernière énergie, les malheureuses sorties de certains responsables de l’opposition pourchassés par une détresse psychologique qui, les pousse jusqu’à vouloir naviguer dans les éthers de l’imagination », peut-on lire dans le communiqué parvenu à la rédaction de PressAfrik avant de s’adonner à un exercice de rappel sinistre : « Abdoulaye Wade, ce vieux décati ,qui rumine mal sa raclée homérique de 2012 et qui a les mains souillées de sang( l’étudiant Balla Gaye en 2001 ; le naufrage du Bateau le «Joola» en 2002 ; la mort de Malick Ba de Sangalkam ; le meurtre de Fanaye Walo en 2011 ; le jeune Abdoulaye Wade à Thiaroye ; le jeune Mamadou Diop de Mbour à la veille de la Présidentielle de 2012, les morts du 23 juin 2011 etc ), n’a vraiment pas de leçon de morale á donner à personne ».

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok