Mort de Mafatim Mbaye: Le commissaire de Thies parle sans convaincre

Modou Diagne, le patron du commissariat de police des Parcelles Assainies de Thiès, n’a pas attendu la fin de l’enquête pour tenter de nier toute implication de ses hommes dans la mort du jeune boulanger. Ses hommes «n’ont pas du tout touché au conducteur de moto-Jakarta retrouvé mort avec un sac de sel sur sa moto», a-t-il indiqué à nos confrères de iRadio. Et d’ajouter : «Il y a eu bel et bien des jets de pierres des conducteurs de motos-Jakarta contre les policiers, lorsque les forces de l’ordre ont arrêté un des leurs avec 500 kg de chanvre indien. Et c’est après l’opération, au retour du commissariat, qu’ils ont appris qu’il y a eu mort d’homme ». Plusieurs témoins ont mouillé le policier El Capo.
Exclusif.net

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.