Mort d’un grand journaliste: Les Saltigués avaient tout balancé en juin

Mort d’un grand journaliste sénégalais : les Saltigués jettent l’effroi dans les salles de rédaction

Les Saltigués sérères ont encore parlé. Et comme, à l’accoutumée, c’est une série de mauvaises nouvelles qu’ils ont annoncée.

A part le président Macky SALL, qui s’en tire à bon compte avec une réélection, tout le reste est noir ou rouge de sang.

Mais le plus glaçant, c’est sans doute l’annonce de la mort prochaine « d’un grand journaliste», très connu dans le milieu médiatique. Si les prédicateurs sérères, qui recommandent de sacrifier des boucs noirs, cherchaient à faire passer leur message, c’est chose faite. Avec l’annonce de la mort d’un journaliste, ils peuvent être assurés qu’ils seront bien entendus dans les salles de rédaction.

En effet, selon les Saltigués, repris par le journal Les Échos, le Sénégal et la Mauritanie vont entrer en conflit à cause des ressources se trouvant à leur frontière commune. Selon eux, le conflit entre « les deux pays est inévitable malgré les sacrifices ».

Lors de la cérémonie de « Khoy », les Saltigués ont également annoncé la mort d’une haute personnalité.

«J’ai vu le chef de l’Etat à la tête d’un cortège de plusieurs voitures se rendre dans le Saloum, pour prendre part à la cérémonie funéraire d’une haute personnalité. Je ne peux pas donner son nom de famille parce que si je le fais, tout le monde saura de qui il s’agit», déclare le Saltigué Lat Demba FAYE.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok