Moustapha Fall Ché : « Karim Wade est inéligible, même s’il paie l’amende »

Le Coordonnateur de la coalition Macky 2012, Moustapha Fall Che, a réagi ce mardi sur le retour annoncé de Karim Wade au Sénégal. Face à la presse, il a indiqué que « Karim Wade sait que même s’il paie l’amende, il est inéligible ».

« Une amende on la paie. Trois mois après la condamnation on doit payer, Karim n’a pas de problème d’argent, il peut payer même 500 milliards FCFA. Il a des amis Qataris qui ont beaucoup d’argent » a réagi Moustapha Fall Che, le coordonnateur de la Coalition Macky2012 sur l’affaire Karim Wade.

Selon, M. Fall, « Karim Wade sait que même en payant l’amende, il ne peut pas être candidat, il est inéligible. Son père le sait et tous les juristes sérieux le savent ».

C’est pourquoi, dit-il : « Ce que le président Macky Sall a dit du retour de Karim, confirme une fois qu’il n’était pas en exil ».

« Le problème de Karim n’est pas de l’argent. Il ne compte pas sur une élection, il compte sur une insurrection politique pour se repositionner. Sa sœur avait dit que Karim ne viendra plus au Sénégal. Ce pays ne les intéresse que quand ils veulent se présenter à des élections.

Karim n’a plus d’ascendants et de descendants en France, il a renoncé à tout pour pouvoir s’installer au Qatar. Il voulait tenter de renoncer à sa nationalité française pour pouvoir se présenter à l’élection présidentielle. Par ce que la bi-nationalité est interdite au Sénégal. La Constitution le dit clairement » explique-t-il.

« Samuel Sarr est un piètre politicien »

Réagissant la sortie de l’ancien ministre de l’Energie, Samuel Sarr, qui soutenait qu’il y a trois fichiers au Sénégal, Moustapha Fall Ché n’a pas été tendre avec lui. « Samuel Sarr est un piètre politicien .Dire qu’au Sénégal, il y a trois fichiers, c’est faire montre de son manque de culture politique ».

Pour Moustapha Fall Che, il y a un fichier général, qui est celui des électeurs civils et des militaires et un fichier spécial des sénégalais de l’extérieur. C’est ce que Samuel Sarr n’a pas compris, en disant qu’au Sénégal, on a trois fichier électoral.

Ce qu’on a mis en ligne, ce n’est pas le fichier, c’est le volet concernant l’inscription des listes des électeurs. C’est pourquoi, l’opposition n’est pas contente, elle veut avoir les données personnelles des sénégalais. C’est interdit par la loi. Il y a même une commission dirigée par je ne sais qui, Awa Codou quoi…

« Me Mame Adama Guèye, le porteur d’eau des candidats… »

L’opposition a créé la plateforme de sécurisation dirigée par Me Mame Adama Guèye. Ce dernier, dit-il, quand il s’est confronté à la réalité du parrainage, il a baissé les bras. Il verse maintenant dans le dénigrement. Il sait très bien qu’il ne pouvait pas avoir, le nombre de parrainages requis pour être candidat, c’est pourquoi, il va se contenter « d’être le porteur d’eau des candidats… »

Il a par ailleurs annoncé qu’ils vont créer des brigades de défense des élections. A l’en croire, l’opposition dit vouloir sécuriser le vote. « Nous allons aussi faire la même chose. Nous savons qu’ils s’organisent pour saboter les élections, le jour J, en emportant et cassant les urnes. Nous sommes au courant de tout cela. Nos brigades seront là pour défendre les élections ».

Harouna FALL

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok