Ngouda Fall Kane dément Amadou Ba : «Nous n’avons pas de tensions de trésorerie mais plutôt un déficit structurel de trésorerie»

A en croire l’ancien président de la Centif (Cellule nationale de traitement des informations financières), Ngouda Fall Kane, le gouvernement n’est pas confronté à une tension de trésorerie, comme le soutient le ministre de l’Economie et des Finances, mais à un déficit structurel de trésorerie.

« Le Sénégal n’a pas de problème de tension de trésorerie, mais de déficit de trésorerie causé par les dirigeants du pouvoir en place ». C’est ce qu’a fait savoir, hier, le candidat à la candidature à la présidentielle de février prochain, Ngouda Fall Kane. C’était lors de sa rencontre avec Me Mame Adama Gueye.

Selon l’ancien inspecteur général d’Etat, c’est la gabegie du pouvoir en place et sa propension à endetter notre pays pour des futilités qui auraient conduit au problème de trésorerie évoqué mardi par le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Ba. « Ce sont des médiocres, ils ne savent pas gérer. Ils ont détruit l’économie de ce pays, les finances de ce pays.

Je dis souvent aux gens que le ministre des Finances n’est pas un ministre des Finances, mais le ministre des dépenses. Il ne s’occupe que de dépenses. Ce n’est pas une tension de trésorerie, mais plutôt un déficit structurel de trésorerie. Je pèse mes mots, c’est un déficit chronique.

Et cela est issu du désajustement permanent entre les recettes et les charges de l’Etat. Il nous dit que cela a augmenté à cause du prix du pétrole. C’est faux. Le déficit est d’abord endogène, c’est des facteurs endogènes qui expliquent ce déficit !», martèle l’ancien secrétaire général du ministère des Finances. Ngouda Fall Kane a entrepris d’expliquer comment, selon lui, les tenants du pouvoir arrivent à bluffer les Sénégalais dans cette histoire de trésorerie alors que la réalité est tout autre. « Quand vous préparez mal un budget, vous allez en déficit. Où est-ce que l’Etat va tirer 4000 milliards ?

Pour vous faire une idée du déficit, prenez les projections budgétaires et faites la différence avec les potentialités de recettes qui ne dépassent pas 2500 milliards et les dépenses projetées qui s’établissent à 4000 milliards. La différence entre ces deux postes, c’est le déficit. Et c’est ce qui les pousse à aller chercher des financements ou s’endetter.

Donc, le déficit est d’abord endogène, ils ne peuvent pas fabriquer, préparer un budget. La seule chose qu’ils connaissent, c’est le solde de trésorerie. Combien il y a dans le solde du Trésor à la Banque centrale pour payer les dépenses ? Voilà le problème du Sénégal. Si ça continue, nous aurons des difficultés car il y a un problème de gestion dans ce pays.

Les gens qui gèrent ne savent pas gérer, ils n’ont ni le sérieux nécessaire ni les compétences nécessaires », a insisté le spécialiste du Trésor. Et d’appeler les Sénégalais à arrêter le pouvoir du président Macky Sall avant qu’il ne soit trop tard. « Quand on met dehors plus de 40 mille étudiants pour une dette de 13 milliards non payés par l’Etat aux écoles privées, c’est honteux. Il faut que les Sénégalaise lèvent pour mettre dehors ce Macky Sall. Il a détruit ce pays avec ses hommes qui sont des incompétents ayant massacré la démocratie, l’économie, les finances », fusille le candidat à la candidature, Ngouda Fall Kane.

Ngouda Fall Kane en phase avec Me Mame Adama Guèye C’est pourquoi, il informe être en phase avec l’avocat Me Mame Adama Guèye sur ses propositions à contourner les « stratégies antidémocratiques » du président Sall pour gagner cette élection. « Me Mame Adama Guèye est un homme courageux et un éminent juriste. Il ne connait pas simplement le droit mais il le comprend contrairement aux autres. C’est son avantage. Je souscris entièrement à l’idée dégagée par Mame Adama Guèye s’agissant de la sécurisation des élections.

Sécurisation qui doit, à mon avis, s’opérer à deux niveaux. La sécurisation des lieux de vote dont le rôle incombe à l’Etat. Macky Sall a le droit et le devoir de sécuriser les lieux de vote pour ce qui s’est passé à Touba lors des Législatives ne se reproduise plus. Il doit inviter l’armée, la police et la gendarmerie à assurer la sécurité des hommes au niveau des lieux de vote. Le deuxième aspect évoqué par M. Guèye est extrêmement important. C’est la sécurisation des informations le jour du scrutin.

Et c’est le sens de toute sa démarche », dit-il. Il indique qu’il est temps que Macky Sall parte, car le parrainage qu’il a introduit est une hérésie. Il a massacré la démocratie sénégalaise. Il fait partie des présidents les plus médiocres d’Afrique. Tousles candidats sont épuisés financièrement, physiquement et moralement à cause de ce parrainage, s’est-il encore navré. « Et il a créé toutes les conditions qui peuvent lui permettre aujourd’hui d’être réélu.

Si nous ne prenons pas le soin de mettre un dispositif comme celui proposé par Me Mame Adama Guèye, nous aurons demain des problèmes », prévient-il les autres candidats de l’opposition. Avant de poursuivre : « On a, comme il l’a dit, assisté à la gouvernance de Macky Sall qui parlait de vertueuse et sobre alors que c’est la pire des gouvernances qu’on a eu à avoir dans ce pays.

Avec le parrainage, on a assisté à une criminalisation de l’espace politique. Mais si l’Ofnac était pertinente, il aurait dû s’autosaisir, parce qu’acheter un parrainage c’est de la corruption. Il est temps que la jeunesse, les femmes, le troisième âge, que les gens se mettent ensemble pour faire partir ces gens-là » a conclu Ngouda Fall Kane.

Samba DIAMANKA

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok