Nouveau Gouvernement de Macky : Ces têtes qui doivent être coupées

Dans l’imaginaire populaire, Macky Sall éprouvera toutes les peines du monde, pour pouvoir former son Gouvernement. Parce que non seulement, il devrait récompenser les gens de son Parti, l’Alliance pour la République, et offrir quelques sucettes à ses alliés de ‘’Benno Bokk Yakaar’’. Mais aussi, promouvoir certains anciens membres de l’opposition, qui, à la veille de la Présidentielle du 24 février 2019, ont troqué toutes leurs certitudes et convictions d’hier, contre un soutien au candidat sortant.

SourceA qui pense ainsi estime néanmoins qu’il y a erreur. Car Macky Sall ne doit plus rien à personne. Ni aux trois occupants des importantes Institutions, Ousmane Tanor Dieng, Moustapha Niasse, Aminata Tall ; ni à la fratrie de frères et sœurs ministres des départements de Dakar et Rufisque, qui, à eux seuls, représentent, quasiment, le tiers du Gouvernement ; et dont la plupart ne sont que des feuilles mortes, sur l’échiquier politique.

Selon nos confrères, il y a, également, les cas préoccupants de Serigne Mbaye Thiam, d’Aminata Mbengue Ndiaye, d’Angélique Manga, de Benoît Sambou, d’Augustin Tine, d’Ismaëla Madior Fall, Samba Sy ; l’injustice faite à Guédiawaye.

commentaires
Loading...