Nucléaire iranien : accord de principe à Bruxelles pour sauver l’accord de Vienne

À Bruxelles, l’Iran et les signataires européens du texte sur le programme nucléaire de la République islamique ont conclu, mardi soir, un accord de principe pour tenter de sauvegarder ce dossier, abandonné par les États-Unis.
Téhéran et les signataires européens de l’accord sur son programme nucléaire se sont entendus, mardi 15 mai, pour chercher un moyen de le sauver malgré le retrait américain, a annoncé le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

“Nous sommes sur la bonne voie (…) Beaucoup de choses dépendront de ce que nous serons en mesure de faire dans les semaines qui viennent”, a-t-il déclaré à l’issue d’une réunion d’une heure trente à Bruxelles avec ses homologues français, allemand et britannique.

Federica Mogherini, porte-parole de la diplomatie européenne qui a également participé aux entretiens, a quant à elle annoncé que des experts allaient chercher les moyens à mettre en œuvre pour faire en sorte que l’accord reste en vigueur, notamment pour assurer la poursuite des exportations de pétrole iranien et
des transactions bancaires avec Téhéran.

commentaires
Loading...