OL : la réponse de caractère d’Anthony Lopes

Un peu plus d’un an après un Olympico sous haute tension qui lui a valu cinq matches de suspension, Anthony Lopes était attendu au tournant dimanche soir à l’Orange Vélodrome. Et le portier portugais a répondu de la meilleure des manières…

La boucle est bouclée. Cet Olympico de dimanche soir représentait une belle occasion pour Anthony Lopes de montrer qu’il avait bel et bien changé. Il y a un peu plus d’un an, le 18 mars 2018, le portier portugais s’était illustré de façon négative alors qu’une bagarre avait éclatée à la fin du match opposant l’OM à l’OL à l’Orange Vélodrome. Un mal pour un bien au final. Longuement interrogé par nos confrères de L’Équipe en début de saison, l’international portugais avait avoué vouloir changer son image de mauvais garçon et ne faire parler de lui que pour ses bonnes prestations. « Il y a eu une remise en question. J’ai mis en danger ma famille, le club. J’ai vécu une période très compliquée. J’ai déçu des personnes et moi aussi. Après le match de Marseille la saison passée, j’ai été en sélection et cela a été compliqué.

Il avait ajouté : « J’ai eu beaucoup de discussions avec mon entourage. Cela m’a permis de couper avec tout ce qu’il se passait. Je me suis dit qu’il fallait que je sois sur le terrain l’homme que je suis en dehors des terrains. Je suis très calme. J’avais un gros défaut, celui d’être transcendé. Maintenant, c’est moi qui calme les autres (sourire) ». Un nouveau Anthony Lopes plus posé et plus mature. Le portier âgé de 28 ans signe sa meilleure saison, lui qui est l’un des meilleurs lyonnais cette année. Quand son équipe a tangué, et cela a été trop souvent le cas cette saison, il a été l’un des seuls à tenir son rang. Cela a été le cas lors du derby à domicile face à l’ASSE ou lors du match aller face au FC Barcelone en huitième de finale de Ligue des Champions. Dimanche face à l’OM, Anthony Lopes était très attendu. Par les supporters marseillais tout d’abord. Ils n’avaient pas oublier le match de l’an dernier. D’ailleurs, Lopes a été sifflé et insulté lorsqu’il est entré sur la pelouse pour s’échauffer. Cela ne l’a visiblement pas perturbé, lui qui a multiplié les arrêts, notamment à la 61e, sauvant à plusieurs reprises son équipe. Il n’a pas hésité à sortir dans les pieds de ses adversaires qui ne l’ont pas ménagé.

Lopes a encore été monstrueux et décisif
Le gardien était heureux et détendu après sa prestation. « J’ai bien vécu ma soirée. J’ai été un peu hué (rires). Je savais que j’étais attendu en venant ici. La meilleure façon de répondre est sur le rectangle vert, sur le terrain. Ressortir d’un match comme ça en n’ayant pas encaissé de buts, c’est d’autant plus valorisant que ça a été très rare cette saison. Sur ça, on a pas mal failli cette année ». Il y avait aussi de a fierté pour une footballeur qui a beaucoup travailler sur lui cette année. « Je mesure le chemin parcouru car je sais de quoi je suis capable. Je sais me remettre en question quand il faut me remettre en question. Comme je l’ai dit en début de saison, j’ai eu l’apport de beaucoup de personnes qui m’ont accompagnées. Ça se se ressent aussi dans mes performances. Je suis plus serein, j’essaye de garder toute mon énergie et de ne pas m’éparpiller à droite et à gauche, ce qui me faisait un peu défaut auparavant. Maintenant, je suis comblé et j’essaye de faire mon travail du mieux possible ».

Ce qui n’est pas passé inaperçu puisque le Lyonnais figure parmi les cinq portiers nommés pour titre de meilleur gardien de Ligue 1 lors des Trophées UNFP. Déjà ravi d’en être, Anthony Lopes ne veut pas trop penser à un sacre. « On verra. C’est déjà une belle satisfaction d’être parmi les cinq nommés. Tout le monde le mérite. On est à un poste qui est très compliqué, qui n’est pas assez mis en avant aujourd’hui. C’est beau d’avoir une récompense individuel. Mais je mettrais toujours le collectif avant tout ». Ses prestations sont aussi suivies en dehors de l’Hexagone puisque le FC Porto, qui cherche un remplaçant à Iker Casillas, l’apprécie beaucoup. Sous contrat jusqu’en 2020, Lopes, qui discute prolongation avec Lyon, arrivera en force au moment des négociations après la saison qu’il réalise. « Le président vous en parlera. Pour l’instant, il n’y pas besoin d’en parler, de rajouter quoi que ce soit. On doit bien finir la saison, assurer notre troisième place. On aura le temps d’en parler dans le futur. » Une prolongation viendrait ponctuer de la plus belle des manières une saison aboutie de la part d’Anthony Lopes, un footballeur et un homme nouveau.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok