OL : les nouvelles révélations de Jean-Michel Aulas sur le futur entraîneur

Sur la pelouse du Matmut Atlantique, l’Olympique Lyonnais s’est fait très peur contre les Girondins de Bordeaux mais s’est tout de même imposé (3-2). Après la rencontre, Jean-Michel Aulas n’a pas perdu de temps pour revenir sur cette victoire. Mais le président du club rhodanien a surtout longuement évoqué le dossier du futur entraîneur, et la rumeur José Mourinho.
Une semaine après sa victoire face à Angers (2-1), l’Olympique Lyonnais avait rendez-vous avec les Girondins de Bordeaux ce vendredi soir en ouverture de la 34e journée de Ligue 1. Et dans un match plein de rebondissements, le club rhodanien, mené à la pause, a su inverser la tendance pour s’imposer (3-2). Dans la course au podium, l’OL est donc en bonne posture puisque la formation de Bruno Genesio compte désormais six points d’avance sur Saint-Etienne et huit sur l’Olympique de Marseille, qui joueront dimanche. Mais en cette fin de saison, l’OL doit déjà se pencher sur l’avenir. Au lendemain de la défaite contre le FC Nantes (1-2, 14 avril), Bruno Genesio a en effet annoncé son départ en fin de saison.

Du coup, l’Olympique Lyonnais doit chercher un nouvel entraîneur pour la saison prochaine. Le nom de Laurent Blanc a souvent été évoqué, et Jean-Michel Aulas est même revenu sur ce dossier mercredi soir. Et après cette victoire contre Bordeaux, le président des Gones a encore lâché quelques déclarations sur le futur entraîneur lyonnais. « Il y aura, c’est sûr, un entraîneur qui est directement compatible avec le projet de l’Olympique Lyonnais. (…) Il y aura un grand entraîneur. Ça peut être un de ceux auxquels vous avez pensé puis ça peut être aussi quelqu’un auquel vous n’avez pas pensé », a d’abord lâché JMA au micro de Canal + Sport.

« Mourinho ? J’adorerais ! »
Jean-Michel Aulas a ensuite été interrogé plus en détail sur les nombreuses pistes, à commencer par José Mourinho : « moi, j’adorerais. Je ne sais pas (si on a les moyens, ndlr), parce qu’on n’a pas discuté. (…) J’en avais rêvé. » Mais l’homme d’affaires ne s’est pas arrêté là puisqu’il est également revenu sur la rumeur Juninho. « Vous avez aussi raison de dire qu’on y avait pensé. On sait que ça n’a pas pu se faire, ça pourrait se faire. Donc il fait partie aussi des gens auxquels on a pensé mais vous ne me ferez pas dire ce que je n’ai pas envie de dire surtout les soirs de victoire où on démontre que dans la difficulté, on arrive à rester serein, efficace », a développé le président lyonnais.

Pour conclure, Aulas a expliqué qu’il ne se refuserait rien dans ce dossier : « il y a des fois où on ne peut pas faire ce qu’on a envie de faire parce que les entraîneurs sont sous contrat. Là, on a la possibilité de faire ce que l’on souhaite faire. Encore une fois, on est dans une phase, non plus de construction, mais de mise en exploitation de tout ce qui a été fait et on ne se refusera rien si c’est possible et si les entraîneurs ont envie de venir. Mais j’ai l’impression qu’il y en a pas mal qui ont envie de venir. » Suffisant pour maintenir le suspense.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.