Ousmane Diop propriétaire du l’hôtel Hawaï et de plusieurs restaurants, condamné à 1 mois ferme, meurt en prison

Triste nouvelle. Ousmane Diop a rendu l’âme en prison. Ce sexagénaire, arrêté il y a quelques jours à Nord Foire (relaté dans nos colonnes) lors d’une vaste opération de la gendarmerie, est mort en prison. Il était le propriétaire de l’hôtel dénommé «Kassumay» avant d’être rebaptisé «Hawaï». Mais en fait d’hôtel, c’était un véritable lieu de débauche. Pour y accéder, il faut débourser 1000 F quand on a une pièce d’identité, mais si on veut garder l’anonymat, il faut payer 2000F. l’hôtel est composé de 22 chambres avec toilettes intérieures. Des chambres louées à des prostituées moyennant 10.000 F les jours ouvrables et 15.000 les week-ends et jours fériés. Là, des Sénégalaises, Ivoiriennes, Guinéennes, Nigérianes, Ghanéennes et Libériennes reçoivent leurs clients à 5000 F la passe. Arrêté en même temps que le gérant S. Gomis, le guichetier O. Barry et leur complice I. Wane, le vieux avait été déféré au parquet pour association de malfaiteurs, proxénétisme et blanchiment de capitaux. Finalement, il avait été condamné juste à 1 mois de prison. Malheureusement, il est décédé. Que Dieu ait pitié de son âme. Amine.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.