Ousmane Sonko : Comment le (CRPP) a profité à Frank Timis ?

Le Contrat de Recherche et de Partage de Production (CRPP) est la clause qui lie le contractant qui peut être une joint-venture ou une multinationale du pétrole à l’Etat du Sénégal, relativement à l’exploration du pétrole ou du gaz. C’est cette brèche ouverte sans aucun contrôle rigoureux qui a valu à Frank Timis de profiter grassement du Contrat de Recherche et de Partage de Production qui le lie à l’Etat du Sénégal,et dont BBC a fait état en termes de pots de vin.

Le Contrat de Recherche et de Partage de Production (CRPP) est une disposition très complexe en ce qu’elle peut être avantageuse pour l’Etat si l’exploration porte ses fruits mais elle peut aussi être profitable au contractant si les choses tournent autrement. C’est ce qui fait son caractère aléatoire une fois qu’elle est paraphée par les deux parties. Ce Contrat de Recherche et de Partage de Production (CRPP) comme sa connotation l’indique est basé sur la recherche et le partage de production entre la toute puissance publique et le contractant. Ainsi, dans le cadre du contrat liant le Sénégal et Petro-Tim, d’emblée le cadre juridique établi par le Code pétrolier fixe les exigences. notamment, techniques, financières et technologiques, pour l’octroi de blocs pétroliers sous l’une des formes prévues d’après l’ouvrage d’Ousmane Sonko. Et en plus des clauses techniques, financières et des obligations spécifiques dont devraient s’acquitter Petro –Tim pour bénéficier de la légalité du contrat qui le lie à l’Etat du Sénégal, cette multinationale n’existait au fond que théoriquement. C’est après l’octroi du contrat que Petro-Tim a pu être crée non sans étaler ses carences en ce qui concerne ses capacités techniques et financières. Ce qui fait que sur toute la ligne, Petro-Tim ne remplirait aucun critère d’éligibilité pour bénéficier d’un Contrat de Recherche et de Partage de Production (CRPP) de la part de l’Etat du Sénégal. Quand dans cet embrouillamini, la chaine publique anglaise révèle des transactions douteuses portant sur un versement de pots de vin de 250.000 dollars au frère du Président de la République, Aliou Sall par Petro-Tim, cela laisse penser que Frank Timis a grugé les Sénégalais relativement à leur avoir. Un vrai désastre national !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.