Ousmane Sonko : «parler de crise sénégalaise et non casamançaise»

Ousmane Sonko a exhorté à tout le monde de parler de crise sénégalaise et non çasamançaise. Une demande faite, mercredi, à Ziguinchor, en marge d’un panel organisé par des femmes pour la résolution de la paix en Casamance.

« En tant que candidat, je parlerai. La question qui nous interpelle est intéressante. C’est une crise sénégalaise et non casamançaise. Même si les Casamançais ont perdu beaucoup de fils mais il faut impliquer directement des Etats voisins qui auraient être cités », dit-il. « Je partage cette initiative. C’est aussi notre programme de campagne. Nous avons tous perdu des proches. Il faudra rebaptiser la Casamance », ajoute Sonko qui a été interpellé par les femmes.

« La femme a un rôle spécial. Une fois élu, j’irai chercher les femmes qui sont dans la brousse », promet-il.

Igfm

commentaires
Loading...