Le Palais étouffe de nervosité suite à la sortie de l’Ambassadeur saoudien sur Karim Wade et le Qatar

S’il avait pour ambition de froisser le Pouvoir de Macky Sall, eh bien, l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite au Sénégal pourrait, désormais, aller vaquer à d’autres occupations. Car il aurait réussi son pari.

ANNONCE

En effet, Actusen.com a appris de sources généralement bien informées que, pour avoir dit que le Qatar a voulu faire revenir Karim Wade au Sénégal durant le mois de Ramadan, mais que Dakar y a posé son veto, Abdallah Ahmed Al Abdal a carrément froissé le régime de Macky Sall. D’ailleurs, la Présidence du Sénégal avait, dans un premier temps, songé à publier un communiqué aux fins d’apporter un cinglant démenti. Mais, en dernier ressort, le régime en place a décidé par, on ne sait pas quelle raison, de surseoir audit communiqué.

La sortie de Abdallah Ahmed Al Abdal constitue d’autant plus une métastase cancéreuse pour les tenants du Pouvoir que non seulement ces derniers ont toujours argué l’inexistence d’un quelconque “deal” dans la libération-extradition de Karim Wade, fils de l’ancien Président Abdoulaye Wade.

Mais aussi, les révélations de l’Ambassadeur constituent en elles-mêmes une ingérence pure et dure de l’Arabie Saoudite dans les affaires intérieures du Sénégal, rage-t-on de colère du côté de la Présidence sénégalaise.

commentaires
Loading...