Pape Alé Niang répond à Birima Ndiaye et le taxe de « mbaame xuux »

Dans sa chronique de la semaine Pape Alé Niang répond aux flagorneurs du pouvoir qui distillent des tissus de mensonges. Avant d’interpeller le Président de la République sur sa déclaration de patrimoine. Sur le statut de l’opposition le chroniqueur demande aux 4 candidats de la dernière présidentielle d’être cohérents. Et enfin il revient sur le fer de la Falémé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.