baye mor

Pape Diop demande la libération de Guy Marius et fait de révélations sur Macky Sall

Le Secrétariat Exécutif National (SEN) de la Convergence Libérale et Démocratique / Bokk Gis Gis s’est réuni ce jeudi 23 janvier 2020 sous la présidence du Président Pape DIOP pour analyser la situation nationale aux plans politique, économique et social.

Evoquant la vie du parti, le SEN s’est réjoui des initiatives prises par le président Pape DIOP pour le renforcement des alliances au sein de l’opposition. Le SEN invite aussi le Président Macky SALL à veiller scrupuleusement à l’application des conclusions consensuelles qui en seront issues afin que ce dialogue national ne connaisse pas le même sort que ceux qu’il a déjà initiés.
Le SEN considère cela comme un impératif, tellement la situation du pays reste préoccupante et dans tous les domaines Mais, la propension du Gouvernement à considérer que tous les voyants sont au vert, se heurte hélas à la dure réalité que traverse notre tissu économique et industriel en particulier le secteur prive national. Malgré les gesticulations du Gouvernement tendant à nous vanter la bonne santé de l’économie du pays, nous avons près de 900 milliards du service de la dette soit près du ¼ du budget national arrêté pour l’exercice en cours à 4.215 milliards, ce qui représente sans conteste une proportion très élevée. Il s’y ajoute, que la dette prétendument « modérée » ne prend pas en compte la dette intérieure qui est autour de 400 milliards et la faible résorption est la plus grande menace à la survie de l’entreprise locale, notamment les PME/PMI qui représentent 90% de notre tissu économique et industriel. Quant au taux de croissance projeté à 6,8% en 2020, il est non seulement l’un des plus faibles dans la zone UEMOA, mais il a aussi la particularité d’être extraverti et ne profite que peu ou prou au secteur prive national.
Le SEN fustige ainsi l’attitude du Gouvernement qui a toujours consisté à présenter un tableau reluisant de notre économie en total décalage avec la réalité. Le SEN exige la libération de Guy Marius SAGNA et exhorte enfin le Président Macky SALL et son Gouvernement à ne pas prétexter systématiquement du risque de trouble à l’ordre public pour troubler eux-mêmes l’ordre constitutionnel.
senegaldirect avec senegal7

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.