Paris : un marié camerounais chasse 32 invités à la soirée absents à la mairie et à l’église

Vivre en France n’a pas changé grand-chose aux comportements de certains africains. 32 invités au mariage d’un camerounais n’ayant pas été présents à la mairie et à l’église ont été priés poliment de ne pas accéder à la salle où se célébrait la soirée. « Quand c’est pour manger et danser vous venez, mais à la mairie, on ne vous a pas vu » a martelé le frère du marié.

La cérémonie de mariage d’un camerounais avec une française à la mairie de Deuil-La Barre a étonné les propres mariés sur le peu des assistants. Sur les 120 invités au mariage, 25 seulement les ont accompagnés à la mairie et à l’église.

Si les invités de la femme ont marqué de leur présence, ceux de l’homme ont par contre préféré se pointer à la salle louée à cette occasion pour la soirée. Il est claire que le plus important pour certains africains, c’est la nourriture et la danse alors que les mariés s’attendent à voir leurs invités à la mairie ou à l’église.

Le frère du marié, ayant pris note s’est pointé à son tour devant la porte de la salle pour trier les invités. 32 d’entre eux ont eu la malchance de se voir refuser l’accès à cause de leur absence à la mairie.
Seuls ceux qui ont ramené un cadeau en mains ont été autorisés à jouir du repas et de la musique.

Bibiche Malonga

commentaires
Loading...