Pétrole et gaz : Le Sénégal ajourne l’attribution des nouvelles licences

D’après le ministre du Pétrole et des Energies, le Sénégal a renvoyé jusqu’au 4 novembre prochain, l’octroi de nouvelles licences pétrolières, dont le lancement était prévu en octobre courant. 

Justification ministérielle

Toutefois, les raisons de cette décision de report n’ont pas été avancées. Mais, selon le ministre du Pétrole et des Énergies, Mouhamadou Makhtar Cissé, « certains documents contractuels doivent être finalisés avant le démarrage effectif du processus ».

Objectif : 1 milliard de baril 

Il a en outre informé que c’est un cycle qui comprendra 10 blocs en on-shore et en off-shore. Le Sénégal compte démarrer sa production de pétrole qui s’appuiera sur une base d’un (1) milliard de barils, entre 2022 et 2026.

Projet sous-régional gazier

Notre pays devrait aussi lancer, en coopération avec la Mauritanie, l’un des plus grands projets gaziers d’Afrique subsaharienne, informe le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.