Pétrole et Gaz: Macky répond à Abdoul Mbaye, Sonko et Cie

Le président Macky Sall s’est prononcé sur le scandale Petrotim qui éclabousse son petit frère, Aliou Sall. « J’ai toujours tenu à ce que les négociations des contrats avec nos partenaires-investisseurs que le gouvernement entreprend soit assisté d’avocats et juristes spécialisés de ces contrats complexes. Je suis trop conscient de l’importance de ces actes qui engagent le présent et l’avenir de notre nation pour laisser le moindre hasard porter atteinte à ces intérêts vitaux. Le chef de l’État présidait un atelier sur le contenu local dans l’exploitation des ressources naturelles.

Il ajoute: “Le secteur pétrolier et gazier est l’un des plus complexes au monde. Le bon sens requiert la prudence et la décence commande de faire preuve d’humilité”.

“Il n’y a pas un spécialiste qui peut réclamer la maîtrise de cette chaîne de valeur. Ce ne serait que de la pure prétention”. Il ajoute que bien qu’étant ingénieur géologique et ayant fait plus de 10 ans à Petrosen, il ne sait qu’un bout de toute cette chaîne”

Le Président Sall a également fait savoir que l’exploitation de ces ressources demande des sommes colossales qui dépassent largement le budget de l’État. “L’exploration et l’exploitation de ces ressources nécessitent également des financements immenses hors de portée du budget de l’État du Sénégal. Cela aussi doit être clair dans l’esprit de tout un chacun”.

Le chef de l’Etat invite le ministre du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé, à prendre langue avec la société civile et l’opposition dans le cadre du Comité d’orientation stratégique du pétrole et du gaz (Cos-petrogaz), organe de pilotage chargé d’assister et de conseiller le président de la République et le gouvernement dans la définition de suivi et l’évaluation de la mise en œuvre des stratégies et politiques publiques en matière de gestion de ressources pétrolières et gazières. « J’invite le ministre en charge du pétrole et des Energies d’étudier avec ces entités la désignation de leurs représentants désormais dans le Cos-petrogaz », déclare-t-il devant le ministre en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.