(Photos)- Fatigué d’être rejeté par les femmes, il se coupe le p*nis (Ames sensibles s’abstenir )

(Photos)- Fatigué d’être rejeté par les femmes, il se coupe le p*nis (Ames sensibles s’abstenir )
Un ancien prisonnier s’est coupé le p3nis après avoir été repoussé par une caissière dont il s’était entiché, rapporte The Sun

Reawat Petnui a été emprisonné il y a 12 ans pour avoir tué deux de ses compagnons alors qu’il hallucinait lors d’un saccage de méthamphétamine à Nakhon Si Thammarat, dans le sud de la Thaïlande.

Bien qu’il a été libéré après avoir purgé dix ans de prison, sa famille rapporte et qu’il passait ses journées seul dans sa chambre.
Pour tenter d’améliorer sa vie amoureuse, Reawat a contacté des douzaines de femmes pour un rendez-vous. Mais il a été rejeté à chaque fois y compris dans ses efforts pour courtiser une caissière de 7-Eleven, qui lui a dit qu’elle avait un mari.

La mère de l’ex-détenu, Somboon, 71 ans, a déclaré qu’il était dévasté et qu’il était devenu plus renfermé après avoir été rejeté par la caissière.

Dimanche matin, alors qu’elle s’était rendue dans sa chambre pour le surveiller, elle a trouvé Reawat étendu sur le sol en sous-vêtements, le sang coulait de son pénis. Elle a tout de suite appelé une ambulance et son fils a été transporté à l’hôpital.
Mon fils était un bon garçon. Il est allé dans une bonne université à Bangkok. Mais il s’est lancé dans la drogue et a tué deux personnes pendant qu’il avait des hallucinations et qu’il se battait. »

Elle affirme qu’après sa libération de prison il y a deux ans, Reawat aidait sa famille à travailler dans la plantation de caoutchouc.

Cependant, son fils « n’était pas heureux et manquait la prison et le traitement qu’il recevait là-bas. »

« Il passait beaucoup de temps seul dans sa chambre sans parler à personne. »

Somboon a révélé que Reawat avait essayé de commencer une vie normale et que son activité préférée était d’aller au supermarché pour acheter des provisions.

Il avait contacté des femmes et s’était entiché d’une caissière qui lui a dit qu’elle est mariée.

« Mon fils voulait trouver une petite amie et il a contacté différentes femmes mais aucune d’elles n’était intéressée. La dernière fille travaillait au magasin 7-Eleven. Il l’aimait beaucoup, mais elle a dit qu’elle avait un mari. Il était très déçu. »

La police a déclaré avoir reçu un appel à 11 heures le dimanche matin, signalant qu’un homme avait été grièvement blessé.

Le lieutenant-colonel Chokdee Rakwatthanapong, chef du poste de police du district de Sichon, a confirmé les faits.

Crédit photo : lindaikejisblog

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok