Politique: Moussa Sy confirme son “divorce” avec Khalifa Salla

“Je n’étais pas parti pour être maire. J’étais parti pour poser un acte politique, pour dire à Khalifa Sall que j’ai arrêté, je pars. Ma candidature était pour confirmer mon divorce avec Khalifa Sall. Cela fait un an que je ne participe pas à ses activités. Depuis un an je ne participe plus aux activités politiques de l’Initiative 2017. J’en ai informé à Khalifa Sall.”

Moussa Sy assure que s’il était vraiment intéressé par le poste de maire de Dakar, il battrait campagne comme l’édile de la commune de Patte d’Oie. “C’est Banda Diop qui a battu campagne. Je n’ai appelé aucun conseiller au téléphone pour demander de voter pour moi, et 13 personnes ont voté pour moi”, bombe-t-il le torse.

Quid de son rapprochement avec le pouvoir ? Le maire des Parcelles Assainies va-t-il poser ses valises à l’Apr ? “Je n’ai pas de réponse à donner à cela, botte-t-il en touche. Le moment venu l’opinion saura ce qu’on va faire. On est libre de faire nos choix. Personne ne peut nous imposer ce qu’on doit faire. Je refuse le diktat. Je ne suis pas un suiviste et je ne le serai jamais.”

Moussa Sy martèle : “Nous sommes des politiques. On n’a jamais signé un pacte qui nous dit que vous allez être à vie opposant ou au pouvoir. Cela n’existe nulle part. Depuis un an, on est plus dans ce que fait ‘Initiative 2017’.”
DakarMatin

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok