PORTRAIT : Ndèye Saly Diop Dieng – Ministre de la Femme et de la Famille

Epouse du directeur général de la SUNEOR, Ndèye Saly Diop Dieng est le nouveau ministre de la Femme, de la Famille et du Genre. La scientifique va certainement s’inspirer de ses expériences à la tête de l’Amicale des femmes de la SENELEC pour mener à bien sa nouvelle mission. Si certains évoquent sa proximité avec la première dame, d’autres effleurent sa situation matrimoniale pour expliquer sa nomination. En fait, Ndèye Saly Diop est l’épouse de l’ancien directeur de la SENELEC, Pape Dieng, devenu le patron de la SUNEOR. Mais, au-delà de toutes ces spéculations, Ndèye Saly Diop Dieng, successeur de Mariama Sarr à la tête du ministre de la Femme, de la Famille et du Genre, est une diplômée en Génie électrique. Du coup, elle a fait sa carrière professionnelle essentiellement à la SENELEC, où elle a eu à occuper beaucoup de postes de responsabilités, de 1980 à 2011. De chargée de coordination des activités techniques des régions à la Direction des transports et distributions, elle passe de la coordination de toutes les activités techniques des régions à la coordination des exploitations régionales. Par la suite, elle a été à la tête de la Division de l’exploitation puis chef de département en étant conseillère en communication du directeur général. Parallèlement à cela, elle mène une carrière politique. Responsable politique de l’Alliance pour la République (APR) à Grand-Dakar depuis 2011, elle devient secrétaire élue au Haut conseil des collectivités locales. Mais, auparavant, elle fut directrice de la Société sénégalaise d’assistance et de service. Dans sa prime jeunesse, Ndèye Sally Diop Dieng a fait son cycle secondaire au lycée John Fiztgerald Kennedy où elle a décroché son Bac C en 1976. Ce, avant d’intégrer l’Ecole supérieure polytechnique (ESP) de Dakar.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.