Pour avoir tranché la gorge de sa victime: le vigile Cheikh Diouf écope de 10 ans de prison

Les faits remontent au 31 décembre 2010. Vigile au marché Mame Diarra de Guédiawaye, Cheikh Diouf appréhende Bamba Thioye, qu’il prend pour un voleur. Une altercation éclate entre les deux hommes et Bamba Thioye sort un couteau pour en asséner deux coups, un à la jambe et à l’abdomen de Cheikh Diouf. Ce dernier qui aurait une protection mystique d’invulnérabilité s’en tire à bon compte, mais Bamba Thioye a pu se libérer et fuir, en laissant sur place couteau et chapeau.
Un peu plus tard dans la nuit, Bamba envoie son frère récupérer ses affaires, mais Cheikh Diouf lui oppose un niet catégorique. Il se résout alors à aller récupérer ses biens, mais se heurte encore au refus de Cheikh Diouf qui, entre- temps, s’était armé d’une machette. Après une nouvelle altercation, il en assène un violent coup au niveau du cou de Bamba Thioye, lui tranchant littéralement la gorge.

La Chambre criminelle de Dakar qui statuait, hier en appel sur l’affaire, a confirmé la première peine de Cheikh Diouf, le condamnant à 10 ans de prison et 20 millions de francs de dommages et intérêts. Ce, malgré l’invocation de la légitime défense de Cheikh Diouf et ses excuses présentées à la Cour. Le père de la victime, Babacar Thioye, a reconnu que son fils était un délinquant notoire et un drogué, mais, a-t-il dit, il ne méritait pas d’être égorgé comme un mouton.

leral

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok