Pour une tasse de café, elle amoche l’œil de sa coépouse

Deux coépouses, à Kebemer, se sont crêpées les chignons, l’une amochant sérieusement l’œil de l’autre. Une tasse de café Touba a été la pierre d’achoppement de cette dispute, selon L’Observateur.

Nd. Kâ et Nd. G. Diop, deux coépouses de Kebemer, dans la commune de Mbeye, ne se portent pas dans le cœur. Vivant la même concession, elles profitent du moindre problème pour en venir aux mains. Et le village qu’elles habitent ne le sait que trop bien. Mais leur mésentente, cette fois, va leur coûter la prison pour coups et blessures volontaires, suite à leur bagarre du dimanche 7 octobre.

Ce jour-là, alors que Nd. Kâ prépare le petit-déjeuner, Nd. G. Diop, pressée, demande à sa coépouse de lui servir sa tasse de café Touba. Kâ demande à Diop de patienter, afin de vérifier la dose de sucre. Les deux dames échangent alors des propos des moins doux. Diop prend alors une tasse en verre, la lance vers le visage de Kâ qui est atteinte à l’œil. Le sang coulant, la victime est emmenée au centre de santé de Guéoul, où elle reste trois jours en observation, aux soins intensifs.

Munie d’un certificat médical attestant une incapacité temporaire (itt) de 21 jours à sa sortie, Nd. Kâ va porter plainte contre sa coépouse à la gendarmerie. Sauf que cette dernière en avait fait autant, avec un certificat de 15 jours. Deux plaintes sont alors enregistrées, pour coups et blessures volontaires.

A la fin de l’enquête, les deux coépouses ont été retenues en garde à vue, pour coups et blessures volontaires et réciproques. Elles ont ensuite été transférées au parquet de Louga.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok