Pourquoi Gris Bordeaux a été élu président de l’Association des lutteurs en activité sans AG ?

L’Observateur rapporte que Gris Bordeaux a été élu pour remplacer Khadim Gadiaga à la tête de l’Association des lutteurs en activité, alors qu’il n’y a pas eu d’assemblée générale. Le choix s’est donc fait par consensus.

A suivre le journal, dans cette association, il n’y a jamais eu de vote, mais un choix par consensus. «Le premier président de cette association était Manga 2. Son successeur, Moustapha Guèye, était élu par consensus. Ce dernier a laissé la place à Boy Kaïré sans passer par les élections. Quand il a été rattrapé par la limite d’âge, Kaïré a passé le flambeau à Khadim Gadiaga », explique dans les colonnes du journal
un membre de l’association.

Concernant Gris Bordeaux il a été aussi « choisi par consensus. Khadim Gadiaga, président de l’association, et le secrétaire général, Balla Diouf, ont démissionné de façon loyale et responsable. Il n’y a aucun problème dans l’association, comme certains veulent le faire croire. C’est juste que Khadim Gadiaga veut se consacrer à sa carrière politique. Nous nous sommes concertés et avons trouvé que Gris Bordeaux a le profil. Il n’a jamais été membre du bureau, mais son engagement dans l’association est sans faille», poursuit le membre l’Association des lutteurs en activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.